Frigide tente (désespérément) d’exister en spammant à tout va

Sale coup. Alors que la Manif pour Tous organise samedi une manifestation régionale à Nantes sur le thème « La famille est attaquée », Frigide Barjot, Laurence Tcheng et Xavier Bongibault ont spammé plusieurs milliers de personnes dans la nuit du 22 au 23 novembre, dénonçant un rassemblement « qui ne propose pas de remplacer la loi Taubira par une loi d’union civile équivalente hors adoption » (alors que l’ex-égérie tolère ce positionnement au sein même de son fan club parisien, allez comprendre : « La proposition de Frigide Barjot de laisser le choix aux adhérents qui adoptent la Charte via le Mouvement pour Tous, de promouvoir explicitement l’union civile ou de rester sur un silence bienveillant, a été plébiscité par l’ensemble du Mouvement ») et « déconseillant d’aller manifester demain à Nantes ». À part ça, les loustics de Saint Léon souhaitent « faire l’unité ». On ne saurait pas mieux s’y prendre, en effet…

Si ces alliés objectifs de Christiane Taubira et de Manuel Valls ont utilisé votre adresse courriel sans votre accord, comme c’est le cas pour les lecteurs qui nous ont signalé ce spamming, n’hésitez pas à le signaler à la CNIL.

> Mieux comprendre le cas Barjot
> L’entourage de Frigide Barjot complètement déconnecté de la réalité

Articles liés

27Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • alap , 23 novembre 2013 @ 4 h 41 min

    L’avenir pour tous avait tendance à m’énerver mais je gardais un peu de sympathie.

    Là, les méthodes utilisées me dégoutent clairement :
    – recherche d’une pseudo « unité » par devant
    – travail de sape par derrière.

  • Fvern , 23 novembre 2013 @ 7 h 49 min

    Je ne suis pas d’accord avec la méthode, mais complètement d’accord avec ses idées, qui en proposant quelque chose ( union civile asans adoption) fait avancer et non bloquer comme c’est le cas aujourd’hui

  • jpr , 23 novembre 2013 @ 8 h 02 min

    Il y a longtemps que Frigide a jeté le masque et montré au grand jour son intolérance crasse, sa haine de tout ce qui est authentiquement chrétien, son désir de bâillonner toute objection aux idées qu’elle professent désormais et qui ne peuvent que plaire à Manuel le Gazeur et sa bande. La pseudo comédie qu’elle nous a jouée le 5 mai dernier à Lyon (« enlève cette banderole ou je quitte la manifestation », « ta gueule », « pas de fascistes ici ») a dévoilé toute l’imposture de cette personne qui n’a été que trop longtemps maintenue porte-parole de lmpt. Elle a voulu détourner le combat de millions de personnes au profit du système et de ses arrangements d’arrière boutique. Elle hurle désormais avec les loups. Mais qui représente-t-elle dorénavant ?

  • Catoneo , 23 novembre 2013 @ 11 h 35 min

    On ne peut lui retirer le succès d’un rassemblement à Paris d’un million de personnes deux fois, mais elle ne les a pas non plus fabriquées dans sa cuisine.
    Elle est allée au bout de ses capacités de communication – c’est son job – et aurait pu passer la main sans perdre la reconnaissance de tous.
    Persévérer dans le rôle de la vieille punk rose géniale et super-kato devient ridicule.
    Basile devrait le lui dire.

  • Charles , 23 novembre 2013 @ 12 h 57 min

    Il faut bien distinguer 2 cibles:

    1. Cible 1-le mariage civil pour tous.
    2. Cible 2-l’adoption polysexuelle pour tous.

    En stratégie militaire,il faut choisir une seule cible prioritaire,
    la cible secondaire étant accessoire.

    Toutes les ressources allant à la cible prioritaire.

    La cible prioritaire doit être celle qui est la plus facile d’ accès.
    Par plus facile,on entendra celle dont l’absurdité intrinsèque est la plus évidente.
    Absurdité et violence sur l’enfant adopté,cela va de soit.
    certes,le mariage civil polysexuel entraîne de suite le droit à l’adoption.
    Le plan B est un sujet accessoire (l’union civile sans adoption possible).
    Les Non couples (qui ne peuvent pas s’accoupler) ont déjà le Pacs.

    In fine,il faut donc concentrer l’argument sur le point principal:
    Dire à un enfant adopté qu’il a une chance de plus par rapport
    à ses camarades de classe,à savoir le fait d’avoir 2 papas au lieu d’un (ou 2 mamans)
    cela relève d’une effarante manipulation de l’enfant adopté
    comme de ses camarades de classes,forcément impactés.

    Il faut concentrer les tirs sémantiques sur la manipulation des enfants.
    Tout le monde peut le comprendre,au nom de l’égalité des chances de TOUS les enfants.
    Nous sommes donc dans le tout ou rien.

    Ceux qui maintiennent le déni du principe parental
    sont les complices d’une violence faite aux enfants adoptés
    et leurs camarades de classe.A savoir,nos enfants ou nos petits enfants.

  • Jean-Marie Mas , 23 novembre 2013 @ 14 h 27 min

    J’aimerais que Frigide et ses amis apprennent a se taire. L’enjeu, c’est la famille, les enfants, pas les égos. Dans la mesure ou un mouvement manifeste, on ne demande pas aux gens de rester chez eux. C’est lamentable.
    Reprenez vous, que diable, ou alors, disparaissez!
    Dimanche, je manifesterais avec les bonnets rouges, ils sont mes frères. Les sympathisants de l’avenir pour tous sont aussi mes frères, comme ceux du printemps. Mais que Frigide ou Xavier
    fassent ces appels a ne pas rejoindre, c’est triste pour eux.
    Allez, tous ensemble, assez de jouer les divas.

  • de Kercohan , 23 novembre 2013 @ 14 h 54 min

    Pour ça, le PACS est largement suffisant… Pourquoi voulez-vous ajouter aux états déjà existants un autre tout à fait superfétatoire, sinon pour faire plaisir aux LGBT qui, de toutes façons, ne s’en contenteront pas puisqu’il n’y a pas l’adoption et le droit à GPA ET PMA. Cette incohérence est tout de même pénible.
    Quant à l’autre Barjot, je le répète, et le répéterai autant qu’il faudra, elle a choisi son camp, celui de Valls, des Frères et des LGBT, le 24 mars dernier.

Les commentaires sont clôturés.