10 façons pour tout entrepreneur de soutenir l’emploi en France

 

Source.

Autres articles

4 Commentaires

  • tapautour , 23 Déc 2015 à 23:47 @ 23 h 47 min

    entreprend-t-on pour soutenir l’emploi ?

  • J. Elsé , 25 Déc 2015 à 12:49 @ 12 h 49 min

    Je ne sais pas si ces mesures soutiennent l’emploi, mais je vois qu’elles ne soutiennent aucunement la langue de la France… Donc cet article n’est qu’une (une de plus) propagande anglo-saxonne.

  • polémarque , 26 Déc 2015 à 13:17 @ 13 h 17 min

    Ceux qui publient ce genre d’âneries n’ont jamais travaillé et sont subventionnés : dans le trou et on tire la châsse.

  • Jean NOGUES , 27 Déc 2015 à 11:14 @ 11 h 14 min

    C’est abscons !

    Je ne prendre que la première des prétendues dix façons : ”VENDRE”.

    Ah bon ? vendre se décide ou ne se décide pas ? alors que c’est LE problème numéro deux ?

    Je dis numéro deux, car le problème numéro un est celui des soi-disant ”charges sociales”.

    Juridiquemet, les ”charges sociales sont du salaire différé, alors pourquoi s’obstine-t-on à saucissonner les feuilles de paye ?

    Le bulletin de paye honnête serait de partir clairement du SALAIRE GLOBAL, qui est a somme du prétendu”salaire direct” et des ‘charges sociales”, ces dernières étant elles-mêmes saucissonnées en ”charges patronales” et ”charges ouvrières”. Ainsi le brouillard devient complet,le vulgum pecus ne comprendra jamais que s’il reçoit un dmic de 1150 euros, en réalité son salaire global est d’environ 2250 euros mensuels. Et cette obstination à cacher cette élémentaire vérité montre combien la Caste qui possède tout e commande tout en France tient à jeter le brouillard épais sur les vrais salaires. C’est honteux, inacceptable et pourtant, ça continue ! incroyable !

    Vous me direz, pourquoi ce brouillard ? élémentaire, moucher Watson : ce brouillard sert à masquer tout ce que ‘lEtat ponctionne sur les vrais salaires. Les salariés sont sous tutelle, ils ne sont pas réputés assez grands, assez intelligents, assez mûrs pour gérer leurs affaires eux-mêmes, s’assurer eux-mêmes selon leur souhait véritable, se soigner eux-mêmes, épargner selon leurs souhaits, se construire eux-mêmes des retraites bien à eux, alors c’est l’Etat qui s’en charge, DE FORCE. Ca pourrait au moins être facultatif, non, si on était réellement libres ? chiche, on offre le choix à tout citoyen, ou bielle système actuel, ou bien il reçoit l’intégralité de son vrai salaire et il se charge tout seul comme un grand de se faire la retraite, de cotiser à tel ou tel régime d’assurance santé qui lui plaira, etc etc. Je veux bien que la loi OBLIGE tout salarié à démontrer qu’il souscrit (où il voudra) une assurance-santé et une caisse de retraite HONNETE.

    Alors chiche, dans ces conditions, on offre le choix ; les paris sont ouverts : qui choisira le système actuel; et qui choisira de percevoir la totalité de ce qu’il gagne ? en voilà une question qu’elle est bonne ! la preuve c’est qu’elle n’est JAMAIS posée clairement aux français, gigantesque peuple de pensionnaires sous tutelle.

    j’ai entendu dire que si on ouvrait- les cages des oiseaux ”domestiques” dits de compagnie, ils mourraient rapidement au grand air de la liberté retrouvée. Et les français, si on ouvrait leur cage d’Etat, mourraient-ils eux aussi ? en est-on là ? en voilà une autre question qu’elle est bonne, la preuve elle n’est JAMAIS posée !

    Sériesuement, personne ne peut croire que l’Etat se comporte honnêtement avec l’énorme masse de cotisations sociales ramassée sur les salariés tondus au dernier degré. Bientôt le prétendu”salaire différé” va dépsser le ”salaire direct”. Que dis-je ? il le dépasse largement si on tient compte de l’incidence de la fiscalité tous azimuts sur le salaire dit direct.

    Donc je persiste et je signe : à quand la feuille de paie-vérité ? celle qui partira du salaire global et montrera tout ce que ‘lEtat prend à la base avant de nous laisser ce qui ressemble de plus en plus à la rémunération des croupiers des casinos : ils voient passer des sommes fabuleuses et n’en récoltent qu’une aumône avec leur raclette…..

Les commentaires sont fermés.