Sur Meta TV, Farida Belghoul explique pourquoi elle lance le ministère de l’Instruction publique


Autres articles

15 Commentaires

  • IROPE34 , 26 Jan 2015 à 13:22 @ 13 h 22 min

    J’ai connu une voisine qui bien qu’immigrée comme vous le dites a élevé toute seule ses enfants comme l’avez été dans le respect d’autrui, on ne les voyait jamais trainer dans les rues de cette petite commune, ils sont polis avec tout le monde lorsqu’on les rencontre sur le chemin de l’école.
    Jusqu’au jour où un enquêteur a frappé à ma porte pour me poser des questions sur cette dame sous le coup d’une enquête sociale sur dénonciation de maltraitance sur ses enfants. J’étais tombée des nues car si c’était vrai, çà se saurait en plus elle était gravement malade et affaiblie.
    En insistant un peu pour savoir ce qu’on lui reprochait, l’enquêteur m’avoua faire simplement son travail mais que ce qu’on lui reprochait était si futile qu’elle devrait s’en sortir pénalement.
    Il s’est avéré qu’elle aurait giflé sa cadette qui l’a gravement manquée de respect et que cette dernière aurait composé le numéro de dénonciation de la maltraitance et la machine judiciaire s’est emballée avec toutes ses conséquences sur une pauvre femme qui ne demandait qu’à vivre en paix.
    C’est pour vous dire que la plupart des incivilités dont on parle ici n’a rien à voir avec l’immigration massive (nous sommes d’accord) qui est un autre débat.
    Cette problématique a prit son essor à partir des parents issus de la période babyboom avec sa cohorte de : zéro châtiment, l’enfant roi etc…
    Mais tout cela est voulu depuis longtemps par les mêmes qui prônent la théorie du genre, la neutre-sexualisation des enfants pour en faire des adultes uniformément asexués et pour y réussir, ils encouragent la désobéissance parentale tout en dépouillant les parents de leur autorité et les rendre responsables du moindre couac qui survient.
    Ils ont réussi puisque les parents désireux de punir leur enfant qui a dérapé réfléchissent à deux fois avant de le faire et si la gifle est partie du tac au tac, ils passent le plus clair de leur temps à se justifier ou à demander pardon auprès de l’enfant (je l’ai vu faire) !
    Ce GVT est allé jusqu’à imposer aux académies et aux enseignants des personnes du lobby gay qui inculquent leurs saletés aux gosses et aucun parent pour se révolter.
    Heureusement que des personnes comme Farida Belghoul existent et se battent pour nos enfants et nous parents.

  • Goupille , 26 Jan 2015 à 14:23 @ 14 h 23 min

    “…les Parents guident leurs enfants ce, que préconisent toutes Religions; y compris la Chrétienne, l’Islam, l’Israélienne et même Boudah”

    Hélas non… Entendu il y a fort longtemps, lorsque la fille de militaire Ségolène Royal, avait tenté d’enrayer la dégringolade, une mère musulmane déclarer : “Moi, j’ai élevé mon fils jusqu’à onze ans pour en faire un bon musulman. Maintenant, il est dans la main d’Allah. Si Allah veut en faire un délinquant, ce n’est pas à moi de le surveiller jusqu’à ses dix-huit ans.”

    N’extrapolons pas de notre vision du monde pour en conclure que tous la partagent.
    Et n’oublions jamais que nos enfants sont élevés aux Contes d’Andersen et à la bibliothèque verte, à Harry Potter en mettant les choses au pire. Les leurs sont élevés aux égorgements de l’Aïd el Kebir.

    Grosse différence dans l’imprégnation.

  • bernique , 26 Jan 2015 à 14:36 @ 14 h 36 min

    … et à ce moment-là, il sera trop tard ! ! !

  • Goupille , 26 Jan 2015 à 14:55 @ 14 h 55 min

    “La lecture joyeuse,
    méthode élaborée par les Sœurs de la Fraternité Saint Pie X”…

    Il y en a qui ne vont pas apprécier rue Cadet. Pas plus qu’au siège de la CEF, sans doute.
    En supposant que ce ne soient pas deux officines pour une cause commune…

    Faut-il que nous soyons tombés bien bas pour que toutes ces évidences pédagogiques doivent être émises et reprises par des particuliers… Et nous n’oublierons pas de châtier les gueules de rat qui nous ont entrainés là.

    Bravo, Madame le Ministre. Juste du bon sens.
    Et de l’amour. Des enfants, et de notre pays.

  • brennou , 26 Jan 2015 à 15:11 @ 15 h 11 min

    On apprécierait que le questionneur utilise un français de la même qualité que celui de l’interviewée ! Mais 68 exerçait moult ravages, il y a 25 ans…, comme maintenant, du reste !

  • brennou , 26 Jan 2015 à 15:17 @ 15 h 17 min

    Mais, en agrandissant l’image, on voit que la statuette sur le coin de la cheminée est celle de Jeanne d’Arc ! Le symbole est très fort !
    Chapeau et merci !

  • HuGo , 26 Jan 2015 à 15:29 @ 15 h 29 min

    Madame Farida Belghoul parle d’or….
    Bon Dieu ! Depuis ‘il est interdit d’interdire’, depuis la quasi disparation du cours magistral, du soutien aux enseignants, de la suppression du mérite …on voit où cela mène, même au plus haut niveau politique !
    Pour revenir au fondamental : cela fait plus de 50 ans que la méthode globale fait des ravages et que seule la méthode syllabique fait ses preves éclatantes..alors pourquoi mépriser ce qui permet d’atteindre la maîtrise de la langue, ce qui essentiel et premier pour la vie… POURQUOI ce sabotage délibéré ?
    Et puis, sûrement, insistons pareillement, les catholiques (je dirai les chrétiens ne disent rien d’autre) il faut relire ‘Familiaris Consortio’ de saint Jean-Paul II, dont je cite – entre autre – ‘la société, et plus précisément l’Etat, doivent reconnaître que la famille est une «société jouissant d’un droit propre et primordial» (111) et ils ont donc la grave obligation, en ce qui concerne leurs relations avec la famille, de s’en tenir au principe de subsidiarité’. L’État doit instruire ; la famille éduque et l’État se substitue à elle si et seulement si la famille est totalement absente (orphelins…)…(surtout pas d’endoctrinement de la théorie du genre à l’école, par exemple)

Les commentaires sont fermés.