Les raisons au printemps démographique russe

Elles sont listées par Alexandre Latsa sur Sputnik France :

“Il y a eu tout d’abord le retour de la confiance dans l’avenir qui a eu un impact immédiat sur le nombre de naissances. Ce retour de la confiance s’est amplifié au fur et à mesure que la population russe vivait les conséquences du retour de la stabilité et l’amélioration continue et forte de son niveau de vie. Entre 2000 et 2015 la Russie sous Poutine a vécu ses « 15 glorieuses » et il est maintenant clair que cette croissance économique a entrainé une croissance démographique.

Il y a eu aussi la mise en place d’une forte politique familiale qui a contribué à inciter les jeunes femmes à faire des enfants et notamment un second enfant. Cette politique familiale s’est manifestée par deux moyens: D’une part il y a eu une politique d’aide financière aux familles et aux mères, avec une batterie de mesures financières et de soutiens dont la plus célèbre est une prime (le Matkapital) pour la naissance du second enfant mais on pourrait aussi citer des allègements d’impôts, des aides aux crédits immobiliers ou des cadeaux (frigidaires, voitures…) et autres.

D’autre part, il y a eu une habile campagne de communication morale et patriotique pour inciter les jeunes couples à faire des enfants et assurer un avenir à leur pays, notamment via l’organisation de journées patriotiques. Détail intéressant: la « presse people russe » y a fortement contribué en montrant des stars russes avec leur second, troisième ou quatrième enfant, ce qui n’a pas manqué d’inspirer fortement la population féminine du pays.

Enfin il faut noter le rôle de l’Eglise, dont l’influence morale opère un retour en force au sein de la société russe. L’Eglise promeut en permanence une morale familiale qui a une grande influence sur la démographie du pays.”

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • SD-Vintage , 24 février 2015 @ 16 h 55 min

    “L’Eglise promeut en permanence une morale familiale qui a une grande influence sur la démographie du pays.” : ce n’est pas le cas en Europe, hormis JP II et Benoît XVI. François I traite lui les familles nombreuses de “lapins”.

  • MaximeForest , 24 février 2015 @ 20 h 06 min

    J’ai déjà publié ce commentaire sous un autre article, mais il me semble nécessaire de le remettre ici :

    Moins de 1% des russes de Moscou participent aux cérémonies de Paques (Paskha) selon les chiffres annuels de l’autorité de la ville de Moscou sur la fréquentation des services religieux.

    Selon Wikipédia 40% des russes seulement se revendiquent de la confession orthodoxe. C’est un chiffre admis dans ce pays multiconfessionnel et multiculturel qu’est la Russie, alors que moins de 1% des russes sont pratiquant orthodoxe, sachant que 30% des russes sont musulman.

    La Charia est appliquée un peu partout en Russie et en fait la Russie est un pays déjà si violent (mafias etc.) que la charia n’est qu’un problème parmi d’autres. La charia est mise en place avec l’appui du Kremlin. En tchétchénie et dans le Dagestan bien entendu, mais aussi très proche de Moscou désormais, y compris à Kazan.

    La Russie pourrait très prochainement devenir majoritairement musulmane au rythme actuel de la démographie et des opérations que mène l’Arabie-Saoudite et l’Iran pour islamiser la Russie, alors que l’Iran est allié de la Russie et de la Chine.

    La religion orthodoxe a très largement été attaquée et détruite en Russie sur les 300 dernières années et dernièrement par le communisme, à tel point qu’il n’en reste pratiquement plus rien dans les esprits des Russes.

    La religion orthodoxe n’est pour le Kremelin qu’un substitu idéologique au communisme, permettant de justifier le pouvoir de Poutine.

    Voici le discours de Poutine devant le Pope :

    http://eng.kremlin.ru/transcripts/4926

    Vous y verrez qu’il n’est nullement fait référence à la foi, à Jésus, ou même au christianisme !

    Il est au contraire fait référence au “patriotisme”, au “nationalisme” et à la “grande nation”.

    Autrement dit, l’orthodoxie n’est aujourd’hui en Russie, qu’une extension du “patriotisme”, les symboles religieux sont devenus les symboles politiques du Kremlin et ils sont totalement déchristianisés.

    La croix orthodoxe ne représente plus Jésus en Russie, mais l’Etat poutiniste.

    Il faut comprendre que les russes historiquement ont toujours été en guerre contre le Pape, contre des chrétiens… les attaques de Napoléon contre la Russie ou encore des nazis à St-Petersbourg, sont un souvenir encore très vivant, d’autant plus que les écoles et les médias endoctrine pour attiser le souvenir de ces haines.

    Alors que dans le même temps la Russie n’a jamais connu aucune guerre contre des musulmans !

    Au contraire, tous les pays musulmans qui cernent la Russie, ont toujours été assimilés à des frères… soit bien plus que des alliés.

    En russe on dit “Russkii” et “Rossiiskii”.

    Un “Russkii” est un russe “de souche” alors qu’un “Rossiiskii” est un russe d’annexion.

    Mais “Russkii” et “Rossiiskii” ne sont pas que des alliés, ils sont frères.

    Voilà pourquoi un musulman du Caucase, d’Iran, d’Afghanistan, est un “Rossiiskii” pour un Russe, alors qu’un Chrétien d’Europe n’est rien du tout, sauf de la merde !

    Donc les russes n’ont jamais eu le sentiment d’appartenir à un universalisme chrétien.

    Car la religion orthodoxe en Russie, n’est qu’une branche de la politique impérialiste du Kremlin.

    Vous devez ensuite savoir que l’église orthodoxe en Russie est administrée par le “patriarcat de Moscou”. A l’arrivé du communisme l’église Orthodoxe fut scindée en 4 parties.

    Il y avait le patriarcat de Moscou qui était allié aux communistes et composé des délateurs et des collabos communistes qui ont participé aux crimes contre les chrétiens.

    Il y avait les Joséphites, qui furent persécutés par les bolchéviques.

    Il y avait l’église des catacombes, outil de résistance clandestine.

    Et enfin il y avait l’église orthodoxe russe de l’étranger.

    A la chute du communisme, laquelle de ces 4 églises orthodoxe a pris le pouvoir ?

    Je vous le donne dans le mille, c’est le Patriarcat de Moscou !

    Le Patriarcat de Moscou encore aujourd’hui refuse de reconnaitre les crimes commis par les communistes contre les chrétiens et le Patriarcat de Moscou est l’institution aujourd’hui encore la plus soviétique et la moins réformée de Russie.

    Tous les Russes sont suspiscieux à l’égard du patriarcat de Moscou.

    Lorsque des russes veulent monter des églises concurrentes au patriarcat de Moscou, ce dernier appel la police et fait raser les églises dissidentes.

    Je crois donc que cet exposé devrait montrer que la propagande de la voix de la russie n’est destinée qu’à capter la crédulité des mouvements catholiques français, qui croient que la Russie serait chrétienne…

  • champoiseau , 24 février 2015 @ 22 h 00 min

    Du baratin, du ba

  • champoiseau , 24 février 2015 @ 22 h 04 min

    Du baratin, du baratin. Monsieur veut faire croire qu’il est bien informé se référant à des chiffres qui sortent d’où. On vous a repéré Mr. anti-Poutine. Un Alexandre Latsa a quand même plus de poids!

  • MaximeForest , 24 février 2015 @ 23 h 02 min

    @Champoiseau :

    Vous prouvez la bêtise du peuple français qui est trop lâche pour s’assumer lui-même face à ses élites dévoyées et qui se cherche donc un pays imaginaire de chrétienté que serait la sainte Russie, avec le bon roi imaginaire que serait Poutine.

    Vous n’êtes que les victimes de la stupéfiante propagande poutiniste.

    Comme aux USA il faut maintenant censurer la voix de la Russie et RT, pour éviter que les idiots crédules qui ne connaissent rien de la Russie, continuent à servir contre nos libertés françaises le totalitarisme poutinien.

    J’ai cité mes sources.

    Libre à vous de cautionner les crimes communistes du “patriarcat de Moscou” et les crimes contre les chrétiens que ce patriarcat commet toujours aujourd’hui en faisant raser les églises dissidentes.

    Libre à vous par bêtise et ignorance de souhaiter que cette dictature s’empare de la France.

    Mais alors dans ce contexte, libre à moi de porter cette guerre jusqu’en France et de souhaité que soient désormais éliminés les idiots qui relaient en France la propagande de “la voix de la Russie”.

  • Ajax , 24 février 2015 @ 23 h 22 min

    Un tissus d’inexactitudes.
    En voilà un : “La religion orthodoxe a très largement été attaquée et détruite en Russie sur les 300 dernières années et dernièrement par le communisme, à tel point qu’il n’en reste pratiquement plus rien dans les esprits des Russes.” Vous ne devez pas fréquenté beaucoup de Russes.
    Un autre : ” Vous devez ensuite savoir que l’église orthodoxe en Russie est administrée par le « patriarcat de Moscou »” Bien sûr, et il en de même pour tous les pays orthodoxes , chacun est administré par son patriarchat. Je vous signale que l’Èglise Russe Orthodoxe hors frontière fait partie aujourd’hui du Patriarchat de Moscou.
    Pour finir : “Le Patriarcat de Moscou encore aujourd’hui refuse de reconnaitre les crimes commis par les communistes contre les chrétiens ” Les paroisses orthodoxes de tradition russe viennent de commémorer les “Nouveaux martyrs et confesseurs de la Russie” c’est à dire les Chrétiens qui ont été martyrisés par les soviétiques.
    Au fait je vous signale que les Orthodoxes sont des Chrétiens restaient fidèles aux 7 conciles œucimniques qui sont les fondements du Christianisme.
    Merci d’arrêter de dire n’importe quoi.

  • MaximeForest , 25 février 2015 @ 4 h 59 min

    @Ajax :

    Je peux comprendre que de vos paroisses orthodoxes en France vous puissiez ne pas avoir une vision très claire de la situation en Russie, d’autant plus que le discours qui est servi en France est habile… pour manipuler les français…

    Mais il ne faut pas tout mélanger, ni tout ignorer.

    “Le patriarcat de Moscou” n’a jamais reconnu les crimes communistes, pour la simple raison qu’il continu à en commettre partout en Russie, puisque le “Patriarcat de Moscou” n’est que l’extension dans le domaine religieux de la politique du Kremlin…

    C’est “l’opium du peuple” sur lequel est désormais basé le pouvoir poutiniste en remplacement de l’idéologie communiste.

    La Russie est une sorte de théocratie patriotique dysfonctionnelle, car en réalité mafieuse et multiculturelle autant que multiconfessionnelle, avec des russes qui ne sont plus du tout pratiquant (voir les chiffres de la ville de Moscou, qui sont les seuls chiffres publics).

    Le “patriarcat de Moscou” est l’entité communiste qui collaborait avec les communistes pour faire exécuter les chrétiens il y a encore 20 ans à peine…

    Ce “patriarcat de Moscou” est dirigé aujourd’hui encore par les mêmes personnes que celles qui commettaient ces crimes sous les soviétiques !

    Car cela sert le Kremlin !

    Ce “patriarcat de Moscou” est condamné par les “Joséphites”, par “l’église des catacombes” et par “l’église orthodoxe russe de l’étranger”.

    Prétendre qu’il n’existe dans l’orthodoxie que le “patriarcat de Moscou” en Russie ou pour les églises orthodoxes russes de l’étranger, c’est donc nier le fait que ce monopole est systématiquement défendu par les persécutions de toutes les églises dissidentes !

    Aujourd’hui, lorsqu’on souhaite ouvrir une véritable église orthodoxe en Russie, qui ne soit pas le relais religieux du Kremlin pour endoctriner au nationalisme militaire de Poutine, alors le “patriarcat de Moscou” appel la police qui vient raser votre église et tabasser les fidèles, parfois jusqu’à la mort, quand ils ne sont pas littéralement jeter en prison pour y être torturés !

    Dans le même temps les alliances mafieuses et les intérêts impérialistes du Kremlin dans tous les pays musulmans jusqu’en Iran, font que la Russie s’islamise à grande vitesse.

    En France la stratégie de Moscou est plus simple, puisque la bêtise des français suffit à leur faire accepter la tutelle de Moscou sur les églises orthodoxes, alors même qu’en Russie on espère que ces églises russes de l’étranger pourraient être le relais de la libération de la Russie !

    Il n’y a donc d’églises en Russie, que d’églises officielles du Kremlin.

    Et c’est le modèle qu’il faudrait importer en France pour les cultes ou pour l’église catholique ?

    C’est cela la foi ?

    C’est cela peut-être le christianisme Russe qui doit sauver le peuple Français ?

    C’est cela qui doit remplacer le pluralisme des églises en France et la laicité ?

    C’est cela qui doit venir en France fusionner le temporel et le spirituel ?

    Il faut donc que François Hollande, Sarkozy ou Le Pen, nomment le nouveau Pape du “Patriarcat de Paris” pour qu’il prenne le contrôle sur toutes les églises françaises et pour que le discours nationaliste et militaire s’inscrive dans tous les prêches des curés de France ainsi que dans tous le catéchisme comme chez les scouts ?

    Il faut donc appeler la police pour faire tabasser les fidèles chrétiens et raser leurs églises parce qu’ils ne veulent pas s’intégrer au “patriarcat de Moscou” et qu’ils ne veulent plus que le christianisme soit en Russie l’outil d’un endoctrinement nationaliste et militariste ?

    Tout le temps que nous perdons à nous défendre en France contre cette propagande moscovite en France dont vous êtes malgré vous les relais ici, c’est du temps qu’on ne passe pas à chercher à aider nos frères chrétiens en Russie, qui sont sous le joug du “patriarcat de Moscou” et de l’islamisation de la Russie par les intérêts mafieux du Kremlin.

Les commentaires sont clôturés.