Suisse : les femmes tombent dans le piège des revendications homosexualistes, les hommes résistent davantage

Un sondage réalisé sur un échantillon de 1 010 personnes par l’Institut Léger a établi que 54% des Suisses sont favorables à la dénaturation du mariage bien que la majorité des hommes y reste opposé. Publié partiellement par le journal germanophone SonntagsBlick, cette étude donne 62% de femmes favorables aux parodies LGBT du mariage contre 46 d’hommes seulement. De quoi accréditer la thèse de la consubstantialité entre la féminisation de la société et l’apparition des revendications homosexualistes. Un autre sondage commandité par le lobby gay Pink Cross à l’institut GFS Zurich et publié par SonntagsZeitung, l’appuie et donne 71% (sur un échantillon représentatif de 1 000 Suisses) de « pour » ou « plutôt pour » le mariage homosexuel : 77% des femmes et 64% des hommes.

 

Articles liés

9Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • hermeneias , 25 février 2015 @ 14 h 04 min

    Bien vue anonyme

    c’est la perte de la raison , de la culture et de la foi à grand coup de bombardement télévisuel et de gavage scolaire , flattant l’ego des femmes et exacerbant des appétits de pouvoir et de domination .

    Les maçons et autres radicaux , tels le serpent de la genèse , ciblaient spécialement la femme et la mère pour la détacher de l’Eglise , la rendre inféconde à coups d’hormones contraceptives pendant que des marchands sans scrupules ont un business en or …..

    “Ipsa conteret ” . La Genèse a tout dit en peu de phrases . Le serpent atteindra la Femme au talon mais celle-ci lui écrasera la tête .

    Vous n’êtes pas de taille lorong . Pas la peine de tortiller du derrière …si je puis dire

  • anonyme , 26 février 2015 @ 14 h 06 min

    C’est assez drôle de voir comment les partisan du mariage gay présument que l’opposition à ce mariage n’a lieu que pour des questions religieuses.

    Ne vous en déplaise il existe d’autres raisons pour s’y opposer que la religion

    Parmi ces raisons:
    * débat sur l’adoption par les homosexuels et le marché aux enfants qui va en découler
    * cohérence juridique
    * débat sur la notion même de mariage et l’existence de cette institution
    * doute sur les intentions des promoteurs de ce mariage (sont ceux qui prônent l’exposition des enfant à l’homosexualité des le plus jeune âge et l’indifférenciation des sexes)
    * Inquiétude sur le besoin des partisan du mariage gay de diaboliser leurs opposants et de déformer leurs arguments.
    * Volonté d’enquêter sur la nature de la campagne de lobbying qui a conduit a faire adopter le mariage homosexuel dans un si grand nombre de pays en même temps.

Les commentaires sont clôturés.