40

40, c’est le pourcentage de Français locataires, contre 29% des Anglais et 12% des Estoniens.

La faute à la surévaluation d’environ 48 % des prix de vente de logement par rapport à leur valeur locative, selon The Economist, mais aussi à la surprotection des locataires.

Articles liés