Passagers du ciel et des ondes, vous allez être bien secoués!

Passagers du ciel et des ondes, vous allez être bien secoués!

On espère que vous n’êtes pas du genre “nervous flyer”. Pour la première fois, la semaine dernière, l’Organisation Météorologique Mondiale (une agence de l’ONU) a publié ses prévisions à 20 ans. Accrochez vos ceintures.

En gros, ce que dit le rapport, c’est que les phénomènes extrêmes, genre hivers glacials (souvenez-vous des US cette année) ou étés pourris (= celui que vous venez de passer sur la côte basque) vont se multiplier. La raison ? Réchauffement climatique oblige, l’atmosphère se charge de plus de vapeur d’eau (1° de plus = 7% de vapeur d’eau supplémentaire), or, la vapeur d’eau, c’est le moteur des phénomènes météo. Et on est donc passés au turbo !

Conséquence (entre autres) : selon les calculs de l’université de Reading, ces phénomènes vont multiplier par deux le temps de vol passé dans les turbulences, au point qu'”on ne sait pas comment les avions vont réagir”. Enjoy your flight 😉

Vous préférez le bateau ? Les vagues les plus hautes atteignent à présent 40m (2 fois plus que le maximum auquel étaient habituées les compagnies maritimes).

 

 

Source

Articles liés