Avortement, infidélité conjugale, homosexualité, relations sexuelles avant le mariage, divorce : les Français parmi les peuples les plus décadents du monde

Une enquête intitulée “Global Views on Morality” permet de comparer les conceptions morales des nationaux – 40 000 personnes ont été interrogées – de 40 pays sur divers sujets comme l’avortement (U = moralement inacceptable, A = moralement acceptable, N = n’est pas un problème moral) :

Voici les réponses concernant l’infidélité conjugale :

L’homosexualité :

Les relations sexuelles avant le mariage :

Le divorce :

À noter que pour chaque question, la France fait partie, avec l’Espagne, l’Allemagne et la République tchèque, des pays les plus décadents sur le plan moral.

Articles liés

20Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Stephan_Toulousain , 24 avril 2014 @ 14 h 10 min

    Je présume que l’echantillon choisi provient de membre du PS

  • monhugo , 24 avril 2014 @ 14 h 17 min

    Il faut comparer ce qui est comparable, c’est-à-dire en particulier les sociétés occidentales entre elles !
    Les jeunes Occidentaux ont tous des relations sexuelles avant de convoler (ou de se mettre en couple durable) – sauf pourcentage (impossible à établir avec sérieux) extrêmement marginal (et concernant uniquement les jeunes filles certainement !).
    On prétend comparer avec cette étude “scientifique” des pratiques qui devraient être du domaine strictement privé et ne pouvant, au mieux, intéresser que la morale (sexualité normale ou inversion sexuelle, voire autres paraphilies ; “vagabondage” sexuel et/ou “cohabitation dite juvénile”..), des questions pouvant intéresser le droit par ricochet (infidélité conjugale = cause de divorce) et la question du divorce, qui est d’abord d’ordre juridique (en France, on délie par divorce un mariage civil..), sans oublier celle de l’IVG, juridico-“morale” !
    En bref, rien de pertinent dans tout cela.

  • monhugo , 24 avril 2014 @ 14 h 22 min

    De l’intérêt de renforcer, en effet, une américanophilie béate par une sérieuse connaissance de l’anglais.

  • Gisèle , 24 avril 2014 @ 14 h 29 min

    Cela concerne la ** diversité ** française ???
    Car , oui , en parlant de la ** France ** …..autant employer le vocabulaire Hollandique !
    NON ???

  • Gisèle , 24 avril 2014 @ 14 h 33 min

    Pour l’article concernant l’humanité du fœtus , je vous ai posté un lien qui fonctionne .

  • Facel , 24 avril 2014 @ 17 h 42 min

    Peut-on juger de la moralité d’un peuple sur la représentation qu’il se fait de tels comportements ? Ne vaudrait-il pas mieux étudier le mode de vie dans les différents pays ? Ainsi la France a un taux de divorce de 2 ‰, contre 0,7 ‰ en Afrique du Sud, 3,6 ‰ aux États-Unis et 5 ‰ en Russie. Mais les Français sont 43 % à juger le divorce acceptable, contre 46 % de Russes et 33 % d’Américains. En résumé, cela signifie que les Américains divorcent 1,8 fois plus que les Français, mais sont bien plus nombreux à condamner le divorce. Il n’y a donc pas de corrélation entre le jugement et le comportements moraux. Nombreuses sont les personnes en France qui tolèrent une pratique pour la société mais ne l’approuvent pas pour eux-mêmes.

  • itou , 24 avril 2014 @ 18 h 08 min

    chiffres bidons! Le but est de faire croire que les conduites déviantes permissives et transgressives sont banales, communément admises par la majorité, de façon à justifier des législation adaptées au moeurs dégradées. c’est de la manip pure et simple pour aller toujours plus loin dans la dégradation de l’homme.

Les commentaires sont clôturés.