Le “monstre de Colombes” devant les assises : “manquements manifestes de la justice” ?

Le “monstre de Colombes” devant les assises : “manquements manifestes de la justice” ?

Le procès de Sofiane Rasmouk, accusé de viol, vol et tentative de meurtre en août 2013 à Colombes alors qu’il était en semi-liberté, s’ouvre ce lundi devant les assises des Hauts-de-Seine. Le tout, sur fond de débat sur la récidive et, selon les parties civiles, de “manquements manifestes de la Justice” :

Autres articles

3 Commentaires

  • eric-p , 24 Mai 2016 à 14:23 @ 14 h 23 min

    Ce reportage prêterait à rire si les conséquences de l’incurie de la “justice” n’étaient pas aussi dramatiques.

    J’en appelle une fois de plus à délocaliser les prisons vers un air plus vivifiant du côté de l’océan indien afin que les prisonniers puissent effectuer entièrement leur peine en milieu carcéral et
    non une “simulation de peine” comme celà se passe hélas de nos jours.

    On nous explique également que “on n’a pas les moyens”.
    Un argument sans cesse rabaché à longueur de temps
    …mais comment faisait la France de la IIIème république pour gérer ses prisonniers ???

  • queniartpascal , 24 Mai 2016 à 16:51 @ 16 h 51 min

    l’empalement serait de mise pour cet abruti

  • Pascal , 24 Mai 2016 à 18:30 @ 18 h 30 min

    Le viol des « mécréantes » est pourtant licite (halal) en islam et le « beau modèle » Mahomet a donné l’exemple. Des imams en Norvège, en Suède, en Australie et ailleurs ont justifié le viol des femmes non voilées.

    Quant à Sofiane Rasmouk il récitait des versets du coran en violant l’une de ses victimes.

    « Abruti » est un qualificatif qui aurait tendance à atténuer sa responsabilité. Non il est tout simplement mahométan.

Les commentaires sont fermés.