Soutien à Nicolas : La police gaze les manifestants

À Lyon, la manifestation de soutien à Nicolas a réuni plus de 1500 personnes. Elle s’est terminée avec l’usage, par la police, de gaz lacrymogène.

L’ancien député européen Patrick Louis, présent sur place, a été gazé alors qu’il essayait de rejoindre son épouse. Il a décidé de porter plainte pour “atteinte à la liberté fondamentale de circulation” et pour “usage abusif de la force publique”.

À Paris, les manifestants ont pu entendre Christine Boutin, Robert Ménard ou encore Marion Maréchal-Le Pen qui ont pris la parole contre le projet de loi Taubira.

Articles liés

31Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Christiane , 24 juin 2013 @ 13 h 12 min

    Les journalistes continuent par leur mutisme à se rendre complice des manoeuvres
    totalitaires de ce gouvernement de despotes.
    Comment se fait-il que les CRS aient été absents lors de la manifestation des “antifas” nervis de Mélenchon ? personne n’a été alors, gazé, arrêté, emmené en garde à vue.
    Gouvernement de salops soutenus par des ordures.

  • monhugo , 24 juin 2013 @ 13 h 14 min

    JT de France 2 à l’instant : “brève” et quelques images (même choisies, on voit que l’avenue de l’Opéra, + alentours, est bien touchée – mobilier urbain, commerces et banques aux vitrines explosées..). Elise Lucet annonce : “2 personnes toujours en garde à vue”. Vous avez bien lu : 2. Soit ces braves jeunes gens courent vraiment très vite (avec peu de policiers à leurs trousses), soit des consignes ont été données pour ne pas retenir de manière inappropriée ces membres (même “trublionnesques”) de la “famille”.

  • Tintin , 24 juin 2013 @ 13 h 18 min

    A Paris Marion Maréchal Le Pen y est allée de sa tirade contre la finance, elle ne fut à ce moment, ni applaudie, ni encouragée par la foule, qui émit un bref silence.

    Le FN n’a pas sa place dans nos mouvements, il faut les chasser.

    Le FN comme l’UMP est un parti bonapartiste, l’UMP et le FN sur ce point, c’est blanc bonnet et bonnet blanc, c’est le même fascisme.

    Le PS lui est Robespierrien.

    La proportionnelle intégrale serait un moyen de dégager le FN, l’UMP et le PS, tout d’un coup pour renouveler toute cette classe politique de veaux, Marion Le Pen y compris.

    Et ces Mariannes qui nous furent encore imposée, étaient à vomir.

    Tout cela ne va plus tenir très longtemps.

    14 juillet pour tous :

    La consigne est de se placer sur les champs Elysées, en famille et sans signes distinctifs, au plus proche de la tribune présidentielle, pour huer de tout notre souffle le tyran président lorsqu’il fera son passage sur son véhicule.

    Et en soirée, lorsque les familles seront parties, les veilleurs doivent faire le siège de l’Elysée, par centaines de milliers, lorsque les CRS seront occupés à éteindre les banlieues que nos chances pour la France ne manqueront malheureusement pas d’allumer comme à chaque fois le 14 juillet.

  • Tintin , 24 juin 2013 @ 13 h 20 min

    Ils creusent le lit de leur défaite.

  • Tintin , 24 juin 2013 @ 13 h 24 min

    La CGT avec l’amnistie pour les crimes des syndicalistes, devait jouer la force d’occupation politique contre nos mouvements, finalement, se sont les “antifas” qui protégés par la République et les franc-mac, sont chargés pour le compte du régime, de nous violenter.

    Le gouvernement chinois fait la même chose.

    Pour chasser les paysans de leurs terres ou les opposants politiques, ils n’envoient pas la police, mais des mafias locales qui sont protégées.

    Tout cela participe de la logique Robespierre.

  • Tintin , 24 juin 2013 @ 13 h 26 min

    Ces journalistes seront jugés devant des tribunaux du peuple.

    La roue finit toujours par tournée.

  • Câlinou , 24 juin 2013 @ 13 h 35 min

    Honneur à nos amis Lyonnais !

    A Paris, évacuation obligée par la sortie sud, les sorties nord-ouest, même pour une vieille dame avec deux cannes, et nord étant interdites : une vraie souricière et une inhumanité pour cette dame. Les CRS ont-ils un coeur qui bat ?
    Circuit OBLIGE le long de la Seine, puis le Pont Saint Michel, un vrai bordel. Impossible de rejoindre Chatelet.
    Puis un cache-cache, dont le Pont des Arts piétonnier, où ils auraient pu se faire coincer et éventuellement se faire jeter à la baille.
    Des touristes croisés en cherchant une bouche de métro m’ont écrit ceci en voyant passer les camionnettes de policiers : ” they are out of brain “.
    Traduction ?

Les commentaires sont clôturés.