100 bouteilles de Bandol ont passé un an sous la mer, pour le meilleur! (Vidéo)

100 bouteilles de Bandol ont passé un an sous la mer, pour le meilleur! (Vidéo)

Cette plongée délicate s’est déroulée au large de Saint-Mandrier, suivie au Fort Balaguier à La-Seyne-sur-Mer, une dégustation comparative entre les vins vieillis en mer et ceux vieillis en cave, effectuée par des œnologues et les producteurs de vins de Bandol. L’élevage de 18 mois minimum en fûts pour les vins rouges est nécessaire, le millésime observé est essentiellement le 2014.

L’idée est de tester pendant 12 mois l’effet de la mer sur le vieillissement du précieux breuvage. Les conditions de ce vieillissement sont optimum : noir absolu, pression et température constante, absence de vibration. Les vins de Bandol ont toujours eu la réputation de fort bien supporter les longues traversées des mers et des océans, et même d’être bonifiés par le bercement de la houle. Les Phocéens y ont apporté dans leurs amphores la civilisation de la vigne et du vin. L’exportation de cette belle viticulture depuis le port de Bandol connaît un grand essor aux XVIIème et XVIIIème siècles. Ensuite le vin sera bonifié à fond de cale. Faire vieillir le vin sous la mer est une technique inspirée de l’épopée des fiefs bandolais.

Articles liés