“Le moment est venu de dire ce que j’ai vu” : les premières pages du nouveau livre de Philippe de Villiers

Articles liés

33Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Trahi , 24 septembre 2015 @ 8 h 45 min

    J’ai hate de lire. De Villiers qui a été sali et écarté par ceux qui aujourd’hui étaient et sont les fossoyeurs de la FRANCE, est un homme DROIT et HONNETE.

  • Trahi , 24 septembre 2015 @ 9 h 42 min

    Vu le nombre de commentaires et l’intérêt porté à De Villiers, nous comprenons très vite que les FRANCAIS n’aiment pas entendre la VERITE. Ne pas s’étonner de notre situation, le cul entre deux chaises entrain de faire leurs petits caca d’hypocritie. C’est ça la FRANCE….

  • emmanuel , 24 septembre 2015 @ 10 h 00 min

    Assez des mensonges et des hypocrites. Il faut faire tomber les masques en virant toutes ces racailles qui nous ont trahi.

  • Catholique & Français , 24 septembre 2015 @ 10 h 10 min

    Merci. J’ai lu cette magnifique introduction. Monsieur de Villiers, comme probablement son excellente famille, n’a pas compris que la “Résistance”, celle qui fut dirigée par Londres et Moscou, n’a pas été uniquement une lutte pour la délivrance de la France de la barbarie nazie mais, aussi et SURTOUT, un combat pour l’accouchement d’un monde nouveau, faisant du passé traditionnel et “réactionnaire” table rase. De là son étonnement devant le rejet brutal ou hypocrite (Ivan Levaï) dont ces héros ont fait l’objet, malgré le courage qu’il ont déployé dans leur combat de “résistants”.

  • Émotion , 24 septembre 2015 @ 10 h 24 min

    J’ai hâté de me procurer ce livre et de le découvrir.

  • Xav , 24 septembre 2015 @ 10 h 49 min

    Vous allez un peu vite. L’article a été rédigé à 8h37 et demandait d’avoir le temps de lire cette introduction.

    M. de Villiers est l’exemple vivant que l’on peut connaitre beaucoup de succès malgré l’ostracisme de la grand messe médiatique. Qu’un homme politique de terrain engagé peut toujours espérer un soutient populaire (la majorité des Vendéens lui reconnaissent ses qualités), même si cela fait enrager les merdias, incapables de comprendre que l’adhésion du peuple ne s’obtient par les paillettes et la démonstration de ses richesses.

  • Trahi , 24 septembre 2015 @ 11 h 25 min

    Excusez moi, vous n’avez pas tord. Désormais, j’essaierais d’être plus patient, ce qui n’est pas trop mon tempéramment. Chacun ses défauts. Mais l’espoir fait vivre et j’espère que mon post sera vraiment contredit par BEAUCOUP d’internauts.

Les commentaires sont clôturés.