La droite val-de-marnaise préconise la préférence francophone

Lundi après-midi, un bilan des actions internationales du département du Val-de-Marne, présidé par le communiste Christian Favier, a été présenté puis dénoncé par la droite locale. “Nous ne voyons pas de fil conducteur, votre politique internationale a vingt ans de retard et les territoires accompagnés mériteraient une vraie actualisation” a critiqué Bruno Tran, le chef de file de l’opposition UMP. Lui préconise que le département retienne deux critères : “francophonie et niveau de développement pour aider des territoires avec lesquels nous avons de vrais liens”, rapporte Le Parisien.

Histoire d’O. Actuellement, le Val-de-Marne arrose le Viêt Nam, la Palestine, le Salvador ou encore le Niger. Christian Favier voit, lui, “un fil conducteur à [son] action”, la “spécialisation sur l’eau”. Les Val-de-Marnais, endettés en 2010 de 398 euros chacun via le département (sans oublier les dettes de l’État, de la région Île-de-France et de leur ville), sont décidément coulants, à moins que leurs représentants ne le soient pour eux sans qu’ils ne soient au courant…

Autres articles

3 Commentaires

  • pierre b , 25 octobre 2012 @ 11 h 28 min

    l’aide au développement ne sert à rien

  • pierre b , 25 octobre 2012 @ 11 h 31 min

    quel budget total?
    combien de frais de missions, d’études, de faisabilité, de machin ?
    combien net sur le terrain?
    ARRETEZ !!

  • Frédérique , 25 octobre 2012 @ 20 h 31 min

    “Les Val-de-Marnais, endettés en 2010 de 398 euros chacun via le département (sans oublier les dettes de l’État, de la région Île-de-France et leur ville”.
    Sans oublier ou en les oubliant justement, car rien qu’au niveau national “dette de l’état”, en 2011 le montant pour chaque Français s’élevait déjà à plus de 25 000 euros par tête.
    http://cluaran.free.fr/dette.html

Les commentaires sont fermés.