Un individu originaire des pays de l’Est saccage la chapelle de la clinique des Franciscaines à Versailles

L’entrée de la chapelle de la clinique des Franciscaines

Selon l’hebdomadaire yvelinois Toutes les nouvelles du 23 octobre 2013, la chapelle de la clinique des Franciscaines “a été vandalisée par un individu originaire des pays de l’Est, dans la soirée du mercredi 16 octobre”. “Vers 21h”, raconte notre confrère, “les policiers municipaux sont intervenus alors qu’il avait déjà cassé une vitre et saccagé une partie de la chapelle. Les agents de la ville l’ont retrouvé quelques mètres plus loin, errant ivre près de la Porte-de-Buc.” Âgé de 36 ans, l’individu a été remis à la police nationale.

Addendum, ce 04/11/2013 :
> En fait, la chapelle de la clinique des Franciscaines n’a pas été vandalisée

Autres articles

24 Commentaires

  • henri , 24 octobre 2013 @ 18 h 21 min

    connard ?
    Où ça ?
    Ha! Connard toi-même ,sans doute .

  • Tarantik Yves , 24 octobre 2013 @ 18 h 33 min

    Acte Up à Toulouse et l’ivrogne des pays de l’Est même combat !
    Ils méritent les subventions qu’on extorque à ceux qui travaillent pour payer leur impôts…

  • Robert , 24 octobre 2013 @ 20 h 27 min

    Le père de Léonarda est déjà revenu en France ? 🙂

  • La Mésange , 25 octobre 2013 @ 9 h 03 min

    Pas plus réjouissant, un mahométan (iranien, il me semble) a détruit partiellement l’horloge astronomique du XIIIème siècle de la cathédrale de Lyon.
    Motif : “la sonnerie gênait les mahométans dans leur prière”.

    La pauvre horloge, une vrai merveille, avait pourtant résisté même aux satanistes des années 1789-1794…
    Elle est tombée sous les coups d’un sectateur de mahomet.

    Le vandale a été entendu par les flics puis relâché, évidemment. Ca s’est passé dans une église après tout, ce n’est pas comme si c’était une mosquée ou une synagogue, voyons !

  • Olizefly , 25 octobre 2013 @ 9 h 54 min

    Non, saoul comme un Polonais au départ c’était un compliment. Il existe plusieurs versions de l’origine, mais toutes remontent à Napoléon. Une des versions, c’est que pendant une soirée fortement arrosée au campement Napoléon Bonaparte est arrivé au milieu de ses officiers et seuls les Polonais étaient encore en état de le saluer comme il se devait. Napoléon aurait alors dit à ses officiers qu’ils pouvaient se saouler à conditions d’être saouls comme les Polonais. Une autre version, c’est une charge complètement folle mais victorieuse de la cavalerie polonaise pendant la guerre d’Espagne qui aurait conduit les officiers français à dire que les Polonais devaient être saouls pour être aussi téméraires.

  • samovar , 25 octobre 2013 @ 10 h 02 min

    J’aime bien ce genre d’explications qui renversent les idées reçues !

  • samovar , 25 octobre 2013 @ 10 h 04 min

    Vraiment pas réjouissant !

Les commentaires sont fermés.