Batho, Bartolone : Zemmour les pulvérise et les rend invisibles !

Alors qu’Eric Zemmour écoule toujours entre 15 et 20 000 exemplaires par jour, LExpress.fr note qu’il rend invisible les livres faibles. Ainsi, selon Edistat, l’ancienne ministre socialiste de l’Environnement Delphine Batho a vendu 715 exemplaires de son Insoumise publiée chez Grasset le 15 octobre et promue, mise en scène photographique à l’appui, en une du Parisien Magazine dans son édition du 10 octobre ! Dans la litanie de ces ex-ministres qui critiquent ce à quoi ils ont appartenu, “elle arrive un peu tard”, fait remarquer un éditeur. Et, contrairement à Cécile Duflot, qui a connu un joli succès (37000 exemplaires GFK) avec son “Voyage au pays de la désillusion”, Delphine Batho n’a pas quitté le gouvernement : elle en a été exclue.

“Le dernier exemple le plus significatif voire le plus douloureux au regard de l’étendu de l’insuccès” concerne Claude Bartolone, regrette LExpress.fr. En publiant le 8 octobre, en collaboration avec une journaliste du Monde, Je ne me tairai plus (Flammarion), le président de l’Assemblée nationale pouvait-il deviner qu’il en aurait vendu, deux semaines plus tard, selon Edistat, 268 exemplaires, et, selon GFK, à peine plus de 200 ? Et ce, en dépit d’une promotion intense, dont le point culminant fut sans doute une invitation au Petit journal de Canal Plus le 13 octobre. “Preuve qu’une littérature institutionnelle et cadenassée, ne rencontre strictement aucun écho dans la société française”, doit bien reconnaître le média qui continue pourtant à employer Eric Mettout.

Seul Jean-Luc Mélenchon avec son Ere du peuple parvient à exister. Sorti le 8 octobre au prix – modique – de 10 euros, le dernier ouvrage de l’homme politique s’est vendu à 5 240 exemplaires selon Edistat, plus de 10 000 selon GFK, et 25 000 si l’on raisonne en terme de commandes des libraires à l’éditeur. Bref, il n’y a plus que la droite et la gauche décomplexées qui font recette. Tout le reste n’est qu’illusions médiatiques…

Articles liés

18Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • cmoi , 25 octobre 2014 @ 7 h 44 min

    Ne comparez pas des bateaux avec la réalité par pitié, c’est trop nul!
    Bonjour à Eric en passant.

  • ostrogone , 25 octobre 2014 @ 10 h 03 min

    Bartolone, c’est ce monsieur qui a révélé son vrai visage, le jour du vote de la loi Taubira, en éructant, visage haineux : “virez moi cet ennemi de la démocratie” contre un porteur de pancarte qui réclamait … un référendum !
    tout le socialisme est là, d’ailleurs.
    Virons au plus tôt ces tristes clowns !

  • Pesneau , 25 octobre 2014 @ 10 h 28 min

    Zemmour, enfin un homme, un vrai. Bravo Eric.

  • Beresford , 25 octobre 2014 @ 12 h 11 min

    Légère différence entre les pseudos bouquins de pseudos auteurs et celui d’Eric Zemmour:

    il s’agit d’un véritable livre d’histoire et d’analyse bien écrit, bien documenté et passionnant,

    que feraient bien de lire les ignares de tous bords!

  • flammande , 25 octobre 2014 @ 13 h 38 min

    Ces gens vivent dans le déni… Ils peignent un décor !
    La meilleure preuve de l’incroyable popularité et attachement des Français pour Pétain à l’époque, c’est qu’il se promenait à heure fixe, dans les parcs à Vichy, sans la moindre escorte ni gardes du corps.
    Quel homme “politique” pourrait-il faire maintenant ???

  • flammande , 25 octobre 2014 @ 13 h 39 min

    Il faut aussi rendre justice à Alain Soral – polémiste aussi très controversé – pour son livre essentiel “Comprendre l’Empire”…

  • Sagil , 25 octobre 2014 @ 18 h 42 min

    J’ai 75 ans et j’avoue que j’ai revu à travers le livre d’Eric Zemmour une France que je ne soupçonnais pas.Je le remercie d’avoir mis noir sur blanc ce que je ressentais confusément au fond de moi même.Sa vision à long terme des évènements est stupéfiante.Merci,merci mille fois Eric et surtout merci d’ouvrir les yeux de mes compatriotes.

Les commentaires sont clôturés.