Sud Radio ne profite pas des polémiques de la rentrée

Selon RadioActu.com, la station Sud Radio a vu, sur la période septembre-octobre 2011, son audience chuter de 25%  par rapport à juillet-août 2011. Par rapport à septembre-octobre 2010, l’audience est en baisse de 14%. Sud Radio plafonne actuellement à 0,6% de part d’audience cumulée (320 000 auditeurs).

Le navire amiral du groupe orléanais Sud Radio Groupe (ex-Start) a modifié de fond en comble son antenne à la rentrée 2011. Au menu : des talk shows, des rendez-vous centrés sur les interventions des auditeurs et des nouveaux animateurs comme Robert Ménard (ex-RTL), Pascal Bataille, Karim Hacène (ex-Europe 1) ou encore Guillaume Tatu (ex-Beur FM) avec la volonté affichée de combattre le politiquement correct. Et quelques polémiques à la clef, dont l’une est d’ailleurs en train de rebondir.

La station émet depuis août 2011 en région parisienne et novembre 2010 à Clermont-Ferrand et à Limoges, ce qui porte son bassin de population à 25 millions d’habitants.

Autres articles

3 Commentaires

  • fifi , 25 Nov 2011 à 8:44 @ 8 h 44 min

    Ce n’est pas une mauvaise radio.
    Evidemment, elle ne bénéficie pas d’un imposteur style Bourdin sur RMC….que nombre d’auditeurs encensent pour sa liberté de ton qui n’est en fait qu’un moyen de parler pour ne rien dire.
    Et puis, si Sud Radio a suffisamment d’auditeurs pour faire un beurre honorable, on se demande pourquoi on voudrait qu’elle engrange encore plus d’auditeurs. Ah oui…finalement on voit pourquoi :
    par exemple RTL “première radio de France” n’est pas objectivement meilleure, sauf que les intérêts qu’elle engrange lui permettent d’embaucher des people en tous genres.
    A la fin des fins c’est l’auditeur qui a le choix de résister au sirènes des célébrités de tous poils….

  • jarod , 26 Nov 2011 à 19:10 @ 19 h 10 min

    Normal, le citoyen lambda se contrefiche d’entendre un avis “incorrect”, c’est à dire réaliste, car il ne supporte pas la réalité et préfère continuer de fermer les yeux.

    Il veut des peuple, de la musique, du creux du vide. Surtout pas de débats de fonds. Et surtout pas la vérité.

Les commentaires sont fermés.