Les médias essayent encore de nous (re)recaser les “femen”

Une femen (femme en latin d’après la célèbre latiniste C. Fourest ⸮) a récemment profané la cathédrale de Strasbourg. On notera la légère disproportion entre le nombre de femen et celui de journalistes (euphémisme).

L’AGRIF a d’ors et déjà déposé une plainte ; on peut espérer une condamnation, car comme le note Le Salon Beige, contrairement au cas de Notre-Dame de Paris, en Alsace-Moselle, où le Concordat est toujours en vigueur, le droit pénal condamne fermement ces actes :

“Celui qui aura causé un scandale en blasphémant publiquement contre Dieu par des propos outrageants, ou aura publiquement outragé un des cultes chrétiens ou une communauté religieuse établie sur le territoire de la Confédération et reconnus comme corporation, ou les institutions ou cérémonies de ces cultes ou qui, dans une église ou un autre lieu consacré à des assemblées religieuses, aura commis des actes injurieux et scandaleux, sera puni d’un emprisonnement de trois ans au plus.”

Sans trop se leurrer non plus…

 

Articles liés

22Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Monsieur T , 25 novembre 2014 @ 1 h 05 min

    “A noter qu’elle ne font pas ça dans une mosquée.”

    Parce que les “mosquées” sont premièrement pour la plupart des locaux de prières dont aucun panneau n’atteste de la présence dans des zones limite coupe-gorge et deuxièmement que les mosquées ayant pour le coup une apparence extérieure identifiable (architecture caractéristique) sont toujours gardées par des vigiles et qu’il y a une stricte séparation homme/femme ce qui fait qu’il est presque impossible pour une femen de sautiller nue sur les tapis de prière et puis elles savent bien que les muzzs sont hypersensibles.
    Et pour les synagogues qui ressemblent plus à des bunkers entourés de cars de CRS et de flics en civil, c’est encore plus difficile, et elle ne vont pas mordre la main qui les nourrit…car les Femens protestent contre la venue du Pape au parlement européen mais ne trouvent rien à dire sur le parlement juif européen.
    Il faut bien comprendre aussi que le principal combat des femens c’est l’avortement, or l’islam et le judaïsme ne sont pas contre, c’est là toute la différence.

  • Denis Merlin , 25 novembre 2014 @ 7 h 43 min

    Il existe une loi qui punit la perturbation des cultes. C’est la loi de Séparation des églises et de l’État :

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070169&dateTexte=20080306

    « Article 31
    Sont punis de la peine d’amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe et d’un emprisonnement de six jours à deux mois ou de l’une de ces deux peines seulement ceux qui, soit par voies de fait, violences ou menaces contre un individu, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi ou d’exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l’auront déterminé à exercer ou à s’abstenir d’exercer un culte, à faire partie ou à cesser de faire partie d’une association cultuelle, à contribuer ou à s’abstenir de contribuer aux frais d’un culte.
    Article 32
    Seront punis des mêmes peines ceux qui auront empêché, retardé ou interrompu les exercices d’un culte par des troubles ou désordres causés dans le local servant à ces exercices. »

    Or dès que les églises catholiques sont ouvertes, un culte est rendu à l’eucharistie.

    Dans l’affaire de Notre-Dame de Paris la magistrature a refusé d’appliquer la loi contre les gauchistes, mais a violé la loi pour punir les vigiles d’une faute imaginaire.

  • Marie , 25 novembre 2014 @ 8 h 15 min

    Les journaleux sont des hommes, toujours prêts pour tirer un bon (s)coup.

  • lucyvonne , 25 novembre 2014 @ 10 h 00 min

    Avec complicité des forces de l’ordre Cazeneuve /Valls

  • claude34 , 25 novembre 2014 @ 10 h 04 min

    J’attends qu’il y en ait une qui aille faire son cirque dans une mosquée,et j’attends la réaction des musulmans.

    J’attends aussi dans ce cas la condamnation unanime et précipitée de la gôchie avec en tête Valls.

    Beurk!

  • Clovis , 25 novembre 2014 @ 10 h 46 min

    Voici un e pour ajouter à d’ors entre le r et le s. Sur le fond de votre article ce sont les journalistes les premiers fautifs c’est certain, mais pourquoi se comportent-ils ainsi? Le veau d’or toujours!

  • Gisèle , 25 novembre 2014 @ 12 h 59 min

    Elle sait qu’étant domiciliée à Paris ou hors département Alsace , elle sera jugée au tribunal de son lieu de résidence et de celui de l’AGRIF plaignant , pas celui du lieu du délit .

Les commentaires sont clôturés.