Nathalie Droal : “Nous avons 6 millions d’emplois marchands de retard sur le Royaume-Uni”

Interrogée par Xerfi Canal, Nathalie Droal, chargée de recherche à l’IRDEME, explique que seulement 6% des entreprises qui se créent chaque année en France embauchent un ou plusieurs salariés l’année de leur création, soit 30 000 créations d’entreprises employeuses par an contre 90 000 en Allemagne et 200 000 au Royaume-Uni. La solution à cette insuffisance française réside dans la fiscalité et les mesures incitatives à l’investissement dans les jeunes entreprises, explique l’experte :

Articles liés

7Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Charles , 25 janvier 2015 @ 10 h 52 min

    L’IRDEM fait partie de la floraison de “machins” créés par l’empire UMPS.
    Le financement de ces machins étant assurés par les “sur-prélèvements” publics.
    Le chat rippoublikain se mord la queue,
    tout en sécurisant des emplois publics et neo publics
    réservés aux enfants de la nomenklatura,
    puis aux candidats”politiquement conformes”.

    A part cela, la suppression des étoiles de notation est regrettable.
    Je veux bien comprendre qu’il doit exister des motifs pour les avoir supprimées,
    comme l’alourdissement du site et la vulnérabilité aux piratages.
    Une solution serait de constituer un groupe de volontaires blogeurs/correcteurs
    (disons une cinquantaine) seuls autorisés à noter les commentaires.
    cela supprimerait le risque de piratage du site par des inconnus.

  • V_Parlier , 25 janvier 2015 @ 16 h 03 min

    L’emploi marchand, c’est çà!
    Que cette demoiselle commence par démissionner pour entrer comme vendeuse au supermarché du coin pour nous montrer l’exemple, puisque l’avenir de notre pays (à sauver par la merveilleuse économie dérégulée) est là!

  • V_Parlier , 25 janvier 2015 @ 16 h 04 min

    Un pays où le seul avenir professionnel est dans la vente à l’achat est un pays en voie vers le sous-développement.

  • trahi , 26 janvier 2015 @ 8 h 09 min

    On s’en fou, vous ne voyez pas que nos gouvernants n’ont pas le temps de s’occuper du chomage et autres!!!Ils doivent s’occuper des “charlot” euuuuuh, des “charlie” et puis maintenant y a la Grèce, alors les pauvres et les chomeurs ont bien le temps , faut régler les priorités avant tout…………la côte de Hollande qui monte, c’est bon signe pour les bullots!

  • HuGo , 26 janvier 2015 @ 9 h 04 min

    Oui, pourtant l’avenir et la force éonomique d’un pays, ce sont ses entreprises privées, l’emploi MARCHAND …. Pourquoi êtes-vous à ce point de mauvaise foi ?
    Madame Droal parle d’or : manque CRUCIAL d’investissement à risque et trop faible !
    État paralysant ….Ce n’est pas déréguler que d’aider à l’éclosion des entreprises seules pourvoyeuses d’emplois non assité !!!!
    Persistez et nous nous enfonçons.

  • Nathalie Droal , 26 janvier 2015 @ 11 h 46 min

    Bonjour,
    Le terme emploi marchand ne signifie pas travailler comme marchand mais c’est un synonyme (ou quasi-synonyme) d’emploi privé. Nous trouvons justement que nous avons trop d’emplois publics et pas assez d’emplois privés. Sur un total de 25 millions d’emplois, nous avons en effet 19 millions d’emplois marchands (d’emplois privés) et 6 millions d’emplois publics. L’Irdeme vit de donateurs privés, nous ne recevons aucune subvention publique.

  • V_Parlier , 26 janvier 2015 @ 22 h 56 min

    Pourquoi je suis de “mauvaise” foi?
    Parce-qu’on sait très bien que tout ce qui n’est pas strictement marchand (au sens connu du public) est à présent délocalisé. Les gens auront donc le choix entre le privé au salaire chinois ou indien, et le public, sous réserve de piston bien sûr. ans le cas contraire, c’est la fermeture des dites entreprises privées. Le mondialisme au service des entreprises privées, çà c’est la grosse légende néolibérale, appliquée d’ailleurs avec zèle par les socialistes (parce-que ce sont des socialistes branchés, bien sûr).

Les commentaires sont clôturés.