La présidente de la Commission des lois s’en prend à un député qui lui répond : “Merci pour ces rappels au règlement quasi-maternels”

La présidente de la Commission des lois s’en prend à un député qui lui répond : “Merci pour ces rappels au règlement quasi-maternels”

“J’adore vos réflexions fort misogynes, monsieur Reda !” lui répond-t-elle à court d’argument :

Autres articles

3 Commentaires

  • Lemaire , 25 Jan 2018 à 9:51 @ 9 h 51 min

    Et bien, si le terme “maternel” est à présent qualifié de misogyne, on tombe vraiment dans le déni de la mère !
    Va-t-on supprimer de la langue française tous les mots relatifs à la qualité de mère ?
    Langue française bien malmenée car il me semble qu’on peut “s’abstenir des règles” mais je doute qu’on s’en “absolve”…

  • JPP , 25 Jan 2018 à 18:14 @ 18 h 14 min

    C’est devenu une règle quand tu es en tort tu gueules le plus fort ! Ce “jeune” député désobligeant aurait bien besoin d’apprendre certaines règles de politesse élémentaire.

  • yves Tarantik , 26 Jan 2018 à 11:15 @ 11 h 15 min

    Vous avez raison JPP, c’est un un de ces blanc-becs qui a voulu se faire mousser dans les médias. Là encore nous sommes loin de gens qui travaillent pour le Bien Public dont ils semblent ignorer jusqu’à l’existence.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen