Alliance Bayrou-Macron : “un mariage entre la carpe et le lapin qui va faire beaucoup de dindons” (Gilbert Collard)

Alliance Bayrou-Macron : “un mariage entre la carpe et le lapin qui va faire beaucoup de dindons” (Gilbert Collard)

Gilbert Collard a réagi ce jeudi à l’alliance entre François Bayrou et Emmanuel Macron pour la présidentielle 2017. Le député du Rassemblement bleu Marine a évoqué un “mariage entre la carpe et le lapin” qui allait “faire beaucoup de dindons”. “Je ne vois pas comment les Français pourraient gober qu’un homme politique puisse diffuser autant de messages négatifs pour ensuite aller se marier avec bonheur avec l’homme qu’il a insulté”, a ajouté Gilbert Collard évoquant les anciennes déclarations de François Bayrou sur Emmanuel Macron :

Autres articles

4 Commentaires

  • Pierre 17 , 25 Fév 2017 à 10:50 @ 10 h 50 min

    Incroyable ! Bayrou est un pauvre type mais comment a-t-il pu s’acoquiner avec un tel faux-jeton ? Voilà donc notre démoNcratie.

  • Trucker , 25 Fév 2017 à 11:05 @ 11 h 05 min

    ….L’intérêt électoral….vouloir briller sous les projecteurs médiatiques le temps d’une élection…..faire rentrer quelque argent dans les caisses lors des législatives qui suivront….rien de plus !

    La vraie question est comment les électeurs de Bayrou pourront obéir à la consigne de vote sous tendue par l’alliance ?

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 25 Fév 2017 à 11:51 @ 11 h 51 min

    Des dindons de la farce : cela fait 40 ans que les Français le sont, quel que soit le régime sous lequel ils ont été soumis. J’ai fait la même erreur pendant longtemps. La différence est la concentration de ces volatiles pour un parti ou pour un autre. Quand on songe que Macron a quand même 22 % de groupies, Bayrou n’a pas hésité, il aurait tort de ne pas saisir sa chance, du moins de son point de vue. Quant aux fans de ce dernier, à eux de mesurer la crédibilité de leur idole. Et de ne pas, pour une fois, veauter.

  • Gisèle , 27 Fév 2017 à 0:09 @ 0 h 09 min

    Pourquoi ?
    L’appât d’un poste de ministre !
    Par contre, si Macron reste le seul candidat face à Marine Le Pen au deuxième tour, il risque d’être élu par le quart du quart des électeurs potentiels français . Pire que pour F.Hollande !

Les commentaires sont fermés.