Destiné aux écoliers, un fascicule éducatif entend corriger les « idées reçues » sur les clandestins (le tout en orthographe inclusif !)

Destiné aux écoliers, un fascicule éducatif entend corriger les « idées reçues » sur les clandestins (le tout en orthographe inclusif !)

Propagande. A l’initiative des associations extrême-gauchistes FCPE et Solidarité Laïque et du syndicat SNUipp-FSU, un “livret éducatif”, destiné aux enseignants et aux enfants, veut “déconstruire les clichés” qui seraient accolés aux envahisseurs :

Autres articles

3 Commentaires

  • Jean NOGUES , 26 Fév 2018 à 10:07 @ 10 h 07 min

    C’est tout de même révoltant, ces assoces qui ont le droit d’endoctriner nos gosses sans que personne ose s’y opposer. De quel droit ? Ce sont là des méthode totalitaires, qui devraient, en toute équité, être vigoureusement dénoncées et contrées en justice. Nos enfants n’appartiennent pas à ces apparatchiks froids comme des tombeaux !

    D’un autre côté, les sentiments de rage impuissante que suscitent ces méfaits doivent être largement partagés par des masses de français. Donc ces néo-bolcheviks sont en train de polariser contre eux d’immenses potentiels de haine contenue.

    C’est triste à dire, mais ces endoctrinements de plus en plus impudents, ces violations récurrentes des lois, des libertés et des droits humains les plus élémentaires font beaucoup mieux comprendre que des livres, forcément limités et insipides, ce qui s’est passé en Allemagne entre 1920 et 1933. Si la masse du peuple allemand en avait gros sur la patate comme nous ici et maintenant, à une époque ou le chômage n’était pas indemnisé correctement et signifiait donc misère et famine, il ne faut pas s’étonner de ce qui est arrivé et que ce soit arrivé avec l’approbation d’une grande partie des allemands et dans l’indifférence totale de l’autre partie. Trop c’est trop, l’approbation je ne sais pas, mais l’indifférence et le détournement des yeux pour ne pas voir tout en s’en lavant les mains, il me semble clair que ce sera le minimum.En clair, si ces endoctrineurs impudents finissent par s’attirer de gros ennuis, il se trouvera certainement bien peu de monde pour les défendre et encore moins pour les plaindre..

  • Melisenda , 26 Fév 2018 à 11:44 @ 11 h 44 min

    @ Jean Nogues
    L’Éducation Nationale ne donne pas le choix, elle impose masquée et d’une manière vicieuse et les parents sont les premiers à en être surpris. Il faudrait qu’un collectif de parents d’élèves se forme pour protester et/ou que les parents d’élèves adhérents de toutes les associations d’élèves fassent pression auprès d’elles pour que cesse ce genre de comportement inadmissible d’endoctrinement ; après tout c’est bien grâce à eux que les associations de parents d’élèves existent et en vivent ?
    Dieu merci, mes filles font l’instruction à la maison, ce qui évite en très grande partie à mes petits-enfants des bourrages de crâne à longueur d’études de la part d’un gouvernement qui cherche à déconstruire, et la famille, et l’histoire de France.
    Nous sommes depuis quelques années, et cela s’accélère, dans une dictature de la pensée unique sur tous les sujets, avec censures à la clé, de la part d’une classe politique qui n’hésite pas, elle,à divulguer soit elle-même, soit par médias interposés, des “fake news”!…

  • tetene , 27 Fév 2018 à 10:11 @ 10 h 11 min

    Les français n’ont plus grand chose dans le pantalon, alors gouvernement, musulmans, LGBT, ratés en tous genres peuvent s’en donner a cœur joie, ils n’ont en face qu’un troupeau de moutons, tondus pour engraisser les millions d’inutiles, et interdits de paroles pour cause
    de fakenews (fachistes en puissance)
    Si les jeunes ne réagissent pas ils auront ce qu’ils méritent: Le meilleur des mondes!!!

Les commentaires sont fermés.