Les Allemands incapables de lever une brigade qui puisse réagir dans les délais prévus

Les Allemands incapables de lever une brigade qui puisse réagir dans les délais prévus

Entretien du 23 février 2018 avec Philippe Migault, directeur du Centre européen d’analyses stratégiques. Dès janvier 2019, l’armée allemande sera à la tête de la « Force opérationnelle interarmées » de l’OTAN. Problème : pas certain qu’elle puisse tenir ses engagements. En cause : des équipements obsolètes et des effectifs insuffisants selon un rapport de la chambre des députés.

Autres articles