Les deux ados de 13 et 14 ans morts dans des rixes dans l’Essonne indiffèrent les merdias, trop occupés à traiter les affaires de victimes imaginaires du racisme

Les deux ados de 13 et 14 ans morts dans des rixes dans l’Essonne indiffèrent les merdias, trop occupés à traiter les affaires de victimes imaginaires du racisme

Les meurtres et assassinats d’enfants dans la rue en France en 2021 ne sont pas le problème. Le problème, c’est le racisme de la police et des Français :

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Melisenda , 27 février 2021 @ 0 h 51 min

    Ce qui m’attriste c’est qu’il ne semble pas que ces deux, non pas ados mais pré-ados, à 13 et 14 ans on est à peine sorti de l’enfance, aient trouvé suffisamment d”amour et d’attention dans leur foyer au point de préférer se frayer avec de la racaille et finir ainsi une vie à peine commencée, telle une fleur qui flétrit à peine éclose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *