Élection présidentielle 2017 : ce que les Américains retiennent des résultats du 1er tour

Élection présidentielle 2017 : ce que les Américains retiennent des résultats du 1er tour

Le premier tour de l’élection présidentielle française a été suivi de près aux États-Unis. Trois choses les frappent au regard des résultats :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HuGo , 25 avril 2017 @ 11 h 09 min

    Qu’est-ce qui taraude les zélites US, marxisantes en fait, de toujours être obsédées par la Russie ? La Russie, comme le sont les Nations de l’Est, est aujourd’hui vaccinée contre le communisme. 70 années de totalitarisme anti-chrétien, cela marque. La Russie est constamment montrée du doigt en Occident. Pourquoi ? Envie ? Jalousie ? Colère ? Irritation face à des Nations immunisées de ce totalitarisme ?
    Heureusement tous les nord-américains ne sont pas atteints, mais leurs zélites et leurs médias, quasi tous.

  • Trucker , 25 avril 2017 @ 18 h 26 min

    Il n’y a aucune raison que les “élites” et médias US ne soient pas comme chez nous, puisqu’ils ont tous les mêmes maîtres et sont au service d’un même pouvoir, celui de la finance et de la marchandise.

    Pourquoi la Russie est constamment montrée du doigt ? Fort probablement parce que son expérience de l’enfer concentrationnaire du communisme l’a ramené vers ce que le communisme voulait faire disparaitre, son enracinement dans la spiritualité, préalable indispensable à l’instauration du règne de la marchandise, de la marchandisation de l’homme et du monde au plus grand bénéfice du capitalisme.

    Sans doute que ce qui fait hurler les médias d’Occident, est que la Russie est perdue pour le capitalisme sans culture et spiritualité, tel que le dénonçait Alexandre Soljénitsyne lorsqu’il portait jugement sur l’évolution moral de l’Occident.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 26 avril 2017 @ 23 h 18 min

    Les Américains n’ont rien compris sur les propos tenus par Marine Le Pen en réponse à la question perfide de Mazerolles, rien d’étonnant puisqu’ils ne connaissent pas ou très mal cette partie de l’histoire de la France… et ne cherchent pas d’ailleurs à s’en informer. Quant à Macron, à quel point sont-ils conscients que Macron est la créature de Hollande sous ses airs d’électron libre ?

Les commentaires sont clôturés.