Désinformation autour de l’homicide de Rennes : Le Monde renomme Souleymane… « Vladimir » !

Le Monde, candidat aux Bobards d’Or 2013.

« Kylian avait 13 ans. Vladimir (le prénom a été changé), 16 ans. » Pourquoi diable changer le prénom de Souleymane ? Sinon pour cacher qu’il est musulman et tchétchène ?

Sinon pour tenter de camoufler que ce qu’on appelle la violence scolaire, en tout cas l’ultra-violence scolaire, est liée aux quartiers de l’immigration ?

Pourquoi choisir Vladimir comme prénom de substitution ? Sinon pour donner à ce beau prénom russe une image négative et noircir au passage celui du Président Poutine ?

Ainsi en trois lignes Le Monde fait d’une pierre deux coups et satisfait ses deux principaux propriétaires : le mondialiste Matthieu Pigasse, de la banque Lazard, et Pierre Bergé, co-fondateur de SOS-Racisme.

Au passage, on découvre que beaucoup de « Russes » qui figurent dans les statistiques de l’immigration et de l’administration pénitentiaire viennent en fait des républiques caucasiennes.

Le Monde nous dit, parlant de la victime et de son meurtrier, que « leurs regards se sont croisés ». Bel exercice de Novlangue !

C’est parce que le Breton Killian (13 ans) n’a pas baissé le regard devant le Tchétchène Souleymane (16 ans) que ce dernier l’a assassiné.

Il ne s’agit pas de violences scolaires : Kilian est mort en Résistant.

Cet article est publié en partenariat avec la Fondation Polémia.

Articles liés

25Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • HIGHFLYER , 26 juin 2012 @ 15 h 41 min

    Mais qu’est-ce que vous êtes bons! Discriminer, faire savoir qu’une personne est de telle religion… Et où est-elle votre laïcité ?! LeMonde a changé de prénom, ok, c’est “pas bien”. Mais pourquoi s’en prendre à la religion de la personne ? A son peuple ? Enfin c’est son affaire personnel, et non celui de son peuple ou de son appartenance à une religion donnée.

    PEACE

  • Murex , 26 juin 2012 @ 16 h 03 min

    Ce sont des soviétiques ! Ils ont été toujours que des soviéts ! L’annexe de l’ex-Pravda !!!

  • flammande , 26 juin 2012 @ 16 h 04 min

    Maudits tartuffes… qui sont dans le déni, la manipulation historique, le négationnisme… toujours pour exonérer les mêmes… Ils victimisent les agresseurs sans un mot de compassion pour les victimes et leurs proches ! Ils se cachent derrière leur petit doigt, évacuent les vrais problèmes, se réclamant d’un soi-disant supplément d’ humanisme… En l’occurence, c’est d’autant plus risible que tout le monde savait que l’agresseur s’appelait Suleyman… Ces brillants rédacteurs, intellectuels et humanistes auto-proclamés sont la honte du journalisme… Ce qu’ils font, à longueur de colonnes, n’est que propagande et lavage de cerveau. Serviles chiens couchants de la pensée unique!

    @Peace

    Dissssssscriiiminer… Notre époque n’a que ce mot à la bouche (utilisez, de grâce, un dictionnaire des synonymes) ! Et si le qualificatif de “Musulman” était descriptif… Eclairait la personnalité… Avec vos théories d’égalitarisme forcené tout se vaudra bientôt… 17 ans / 13 ans… Taoïste / musulman… Grand et bien bâti / chétif…
    Avant de crier à la diiiiissscriiiimination, saviez-vous que les petits tchéthènes apprennent dès leur plus jeune âge à égorger ??? Mais, chut !!!, il ne faut pas diiiiiscriiiiiminer… Au pays des bisounours, on peut même faire cohabiter les agneaux avec les loups…

  • JJames , 26 juin 2012 @ 17 h 06 min

    “Le Monde” est un journal gauchiste depuis plus de 30 ans mais qualifié de “sérieux”.
    Merci de nous donner un exemple de leurs inventions mensongères.
    La gauche a décidé une fois pour toutes d’assimiler la critique de l’islam a du racisme.
    Si bien qu’enjoliver la réalité équivaut a lutter contre le racisme et tous les mensonges sont donc permis pour faire progresser cette noble cause !
    Je ne crois pas être raciste, j’estime que presque tous les hommes sont estimables, sauf quand ils ont la cervelle lessivée par une idéologie meurtrière.
    Ainsi le communisme haissait tous ceux qu’il considérait comme ennemis de la classe ouvrière: les paysans, les bourgeois, les riches, les moins riches et j’en oublie.
    Dès 17 des dizaines de milliers de ces impurs étaient assassinés par Lénine & co.
    Tous ceux qui avaient foi dans le communisme en participant ou en fermant les yeux sur ces crimes de masse pratiqués par l’état, étaient co-responsables.
    Il fut très longtemps impossible de leur faire comprendre l’inadmissible criminalité de leur mouvement, car ces croyants en des “lendemains qui chantent” escamotaient les victimes dans le tiroir des profits et pertes et répondaient invariablement “qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs”.
    Il en est de même pour le nazisme, certes tous les allemands n’étaient pas des meurtriers de masse, mais une majorité avait foi dans le national socialisme, malgré l’antisémitisme d’état et en dépit des nombreuses arrestations et disparitions d’opposants.
    Pour en revenir à l’islam, son inventeur avait compris que toute critique risquait de remettre en cause son pouvoir. Il inventa donc la fable suivante: Le coran lui avait été dicté par l’ange Gabriel, obeissant aux ordres de Dieu en personne.
    Depuis 15 siècles il est absolument interdit de retrancher ne serait ce qu’une virgule du texte “sacré”, car cela équivaut a s’opposer à la volonté divine.
    Toute analyse critique et toute tentative de modernisation est donc impossible. Et tous ceux qui s’y sont risqués l’ont très chèrement payé.
    L’immuable coran et ses deux pendants, hadiths et sharia, conditionne l’existence des musulmans, croyants et moins croyants et ce qui est plus grave, des non musulmans obligés de vivre à leurs côtés dans le même espace.
    L’inventeur de l’islam avait prévu et codifié cette “coexistence”. Chrétiens et juifs étaient autorisés à continuer à vivre dans les pays conquis par l’islam, aux conditions suivantes:
    – Payer l’impôt de soumission.
    – Interdiction d’exercer certaines professions.
    – Inégalité juridique, la sharia stipule que le témoignage d’un musulman vaut le témoignage de deux non musulmans. Ainsi en cas de conflit porté devant un tribunal, le musulman est toujours victorieux contre un juif ou un chrétien …
    – Obligation pour les juifs de porter certains signes vestimentaires qui les rendent immédiatement reconnaissables au reste de la population. Tiens tiens, cela ne rappelle il pas l’étoile jaune ?
    – Interdiction de monter à cheval.
    – Obligation pour le non musulman de descendre du trottoir lorsqu’il croise un musulman en ville.
    – Etc etc …
    Tout ceci n’est qu’un apperçu des multiples lois inégalitaires et vexatoires de l’univers islamique.
    Sans même mentionner les lois anti-féminines ni les préceptes esclavagistes.
    Les musulmans du vingt et unième siècle ne peuvent pas rejeter ou interdire l’esclavage, car c’est une pratique reconnue et estimée du coran. Ce qui explique pourquoi l’esclavage se pratique toujours dans quelques pays arabo-islamiques.
    A tous les gauchistes ignorants et butés qui disent et écrivent que l’islamophobie n’est qu’une autre manifestation du racisme ordinaire, il suffira de leur signaler :
    – Que la cour européenne de justice a décrété que la sharia étant contraire aux droits de l’homme est incompatible avec un état de droit.
    – Qu’il est conseillé et salutaire de lire le coran et ses deux pendants, hadiths & sharia, mais dans une traduction ancienne, antérieure aux années 40.
    (Car c’est vers cette époque que les traductions des textes “sacrés” islamiques ont commencé à être édulcorés, déformés, embellis, les rendant moins violents et cruels pour nos sensibilités d’occidentaux)
    La chrétienté aussi, durant la majeure partie de son histoire, incita à la haine et au mépris anti-juif. Avec son corollaire d’inquisitions, de croisades diverses, de bûchers, de pogroms, d’exodes forcés et de meurtres artisanaux. Jusqu’a l’aboutissement moderne du prêche chrétien bi-millénaire anti-juif, le massacre industriel programmé à grande échelle du vingtième siècle …
    Mais l’église ne prétendant pas que l’évangile fut dicté par Dieu en personne, il lui fut possible de modifier, de corriger, de s’amender à partir de Vatican 2.
    Le nazisme vaincu a disparu. Le communisme, responsable d’innombrables crimes, a disparu aussi, car incapable de s’amender.
    L’islam lui ne disparaîtra pas, soyons en conscients et soyons forts pour ne pas succomber au fascisme vert.
    “L’islam est la seule religion que je respecte” Adolf Hitler – Mein Kampf.

  • flammande , 26 juin 2012 @ 17 h 30 min

    Arrêtons l’angélisme ! Vous pouvez consulter les études de criminologues belges sur les activités des Tchétchènes musulmans (merci Google !)… et leur profil “ultra-violent”… Vous comprendrez que tenir compte de cette “filiation” n’est peut-être pas superflue ni diiiisssscriiiiminatoire !

    En voici un extrait :

    “Le profil des criminels tchétchènes dans nos pays est aujourd’hui plus complexe
    mais un auteur type se dégage fortement de nos constats et de nos contacts avec la
    communauté tchétchène. Ce profil correspond à de jeunes hommes entre 17 et 30
    ans, peu scolarisés, forts physiquement et extrêmement violents. Beaucoup d’entre
    eux sont arrivés seuls ou avec un seul parent. Ils n’ont souvent connu que la guerre
    et ont dès lors intégré très peu de valeurs de la vie en société et de respect pour la
    vie humaine.
    Ils sont animés d’un esprit de vengeance à l’égard des slaves et nos pays deviennent
    leur nouveau champ de bataille. Ce profil, qui peut paraître caricatural, correspond
    cependant généralement bien aux auteurs des faits de racket, d’extorsions et
    d’atteintes aux biens. On observe également que certains auteurs plus âgés jouent,
    eux, un rôle plus important et interviennent à un niveau criminel plus élevé. Ils développent
    parallèlement des activités criminelles violentes des activités de blanchiment
    et de criminalité économique et financière. C’est parmi eux qu’on retrouve des chefs
    de bande et certains islamistes radicaux.
    Ils constituent le réel danger car ils peuvent « récupérer » des jeunes Tchétchènes”…

  • JJames , 26 juin 2012 @ 18 h 22 min

    “Le Monde” est un journal gauchiste depuis plus de 30 ans mais qualifié de “sérieux”.

    Merci de nous donner un exemple de leurs inventions mensongères.

    La gauche a décidé une fois pour toutes d’assimiler la critique de l’islam a du racisme.

    Si bien qu’enjoliver la réalité équivaut a lutter contre le racisme et tous les mensonges sont donc permis pour faire progresser cette noble cause !

    Je ne crois pas être raciste, j’estime que presque tous les hommes sont estimables, sauf quand ils ont la cervelle lessivée par une idéologie meurtrière.

    Ainsi le communisme haissait tous ceux qu’il considérait comme ennemis de la classe ouvrière: les paysans, les bourgeois, les riches, les moins riches et j’en oublie.

    Dès 17 des dizaines de milliers de ces impurs étaient assassinés par Lénine & co.

    Tous ceux qui avaient foi dans le communisme en participant ou en fermant les yeux sur ces crimes de masse, étaient à mon avis co-responsables.

    Il fut très longtemps impossible de leur faire comprendre l’inadmissible criminalité de leur mouvement, car ces croyants en des “lendemains qui chantent” escamotaient les victimes dans le tiroir des profits et pertes et répondaient invariablement “qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs”.

    Il en est de même pour le nazisme, certes tous les allemands n’étaient pas des meurtriers de masse, mais une majorité avait foi dans le national socialisme, malgré l’antisémitisme d’état et en dépit des nombreuses arrestations et des disparitions d’opposants.

    Pour en revenir à l’islam, son inventeur avait compris que toute critique risquait de remettre en cause son pouvoir.
    Il inventa donc la fable suivante: Le coran lui avait été dicté par l’ange Gabriel, obeissant aux ordres de Dieu en personne.

    Depuis 15 siècles il est absolument interdit de retrancher ne serait ce qu’une virgule du texte “sacré” islamique, car cela équivaut a s’opposer à la volonté divine.

    Toute analyse critique et toute tentative de modernisation sont donc impossibles. Et tous ceux qui s’y sont risqués l’ont très chèrement payé.

    L’immuable coran et ses deux pendants, hadiths et sharia, conditionnent l’existence des musulmans, croyants et moins croyants et ce qui est plus grave, de tous les non musulmans obligés de vivre à leurs côtés, dans le même espace.

    L’inventeur de l’islam avait prévu et codifié cette “coexistence”.

    Chrétiens et juifs étaient autorisés à continuer à vivre dans les pays conquis par l’islam, aux conditions suivantes:

    – Payer l’impôt de soumission.

    – Interdiction d’exercer certaines professions.

    – Inégalité juridique, la sharia stipule que le témoignage d’un musulman vaut le témoignage de deux non musulmans.
    Ainsi en cas de conflit porté devant un tribunal, le musulman est toujours victorieux contre un juif ou un chrétien …

    – Obligation pour les juifs de porter certains signes vestimentaires qui les rendent immédiatement reconnaissables au reste de la population. Tiens tiens, cela ne rappelle il pas l’étoile jaune ?

    – Interdiction de monter à cheval.

    – Obligation pour le non musulman de descendre du trottoir lorsqu’il croise un musulman en ville.

    – Etc etc …

    Tout ceci n’est qu’un apperçu des multiples lois inégalitaires et vexatoires de l’univers islamique.

    Sans même mentionner les lois anti-féminines ni les préceptes esclavagistes.

    Les musulmans du vingt et unième siècle ne peuvent pas rejeter ou interdire l’esclavage, car c’est une pratique reconnue et estimée du coran.
    Ce qui explique pourquoi l’esclavage se pratique toujours dans quelques pays arabo-islamiques.

    A tous les gauchistes ignorants et butés qui disent et écrivent que l’islamophobie n’est qu’une autre manifestation du racisme ordinaire, il suffit de leur signaler :

    – Que la cour européenne de justice a décrété la sharia contraire aux droits de l’homme donc incompatible avec un état de droit.

    – Qu’il est conseillé et salutaire de lire le coran et ses deux pendants, hadiths & sharia, mais dans une traduction ancienne, antérieure aux années 40.
    (Car c’est vers cette époque que les traductions des textes “sacrés” islamiques ont été édulcorés, déformés, embellis, les rendant moins violents et cruels pour nos sensibilités occidentales)

    La chrétienté aussi, durant la majeure partie de son histoire, incita à la haine et au mépris anti-juif. Avec son corollaire d’inquisitions, de croisades diverses, de bûchers, de pogroms, d’exodes forcés et de meurtres artisanaux.
    Jusqu’a l’aboutissement moderne du prêche chrétien bi-millénaire anti-juif, le massacre industriel programmé à grande échelle du vingtième siècle …

    Mais l’église ne prétent pas que l’évangile fut dicté par Dieu en personne.
    Il lui est donc possible de modifier, de corriger et de s’amender à partir de Vatican 2.

    Le nazisme vaincu a disparu.
    Le communisme, responsable d’innombrables crimes, a disparu aussi, car incapable de s’amender.

    L’islam lui ne disparaîtra pas, soyons en conscients et soyons forts pour ne pas succomber au fascisme musulman.

    “L’islam est la seule religion que je respecte” Adolf Hitler – Mein Kampf

  • Canoppée , 26 juin 2012 @ 18 h 26 min

    Que d’agressivité et de non-respect des personnes, les unes comme les autres ! Comment voulez-vous que nous puissions construire la paix avec ces genres de réactions ? Je suis tout à fait d’accord pour dire que les medias font de la désinformation, mais attention: vous êtes-vous renseignés sur les faits réels qui se sont passés dans ce collège ? N’avez-vous jamais vu des enfants ou des ados sur la cour ? Ne vous est-il jamais arrivé de rencontrer des enfants qui, paraissant frêles ou jeunes, savaient tirer parti de leur soi-disant infériorité pour narguer et faire enrager d’autres enfants ou ados, les exaspérer sans cesse et leur faire “péter les plombs” ? Cela arrive tous les jours ! Et ce sont bien souvent les “grands dadais” qui réagissent de façon primaire qui se font piéger bêtement (musulmans, juifs, catho, laïcards ou autres …), et qui trinquent pour les petits malins qui se débrouillent mieux pour faire leurs coups par dessous. Cette fois, pas de chance ! Et on ne parle pas non plus du phénomène de groupe: que faisaient les autres pendant l’altercation ? Ils n’étaient pas là, sans doute ? Ils se taisaient sûrement et ne sont pas intervenus ? Aucun n’a encouragé l’un ou l’autre, personne ne les a excités ! Allons, soyons adultes. Dans une dispute ou une bagarre, personne n’est complètement innocent, tout le monde le sait. Pourquoi utiliser ce malheureux fait divers pour alimenter la haine ? N’y a-t-il que les musulmans qui soient violents ? Je vous dis cela, et pourtant je vous assure que je milite pour que l’Islam ne nous envahisse pas et soit géré dans notre pays. Mais par pitié, réagissons intelligemment et ne critiquons pas ceux dont nous imitons le comportement par plume interposée !!!

Les commentaires sont clôturés.