«Séminaire de formation sur la mémoire de la Shoah» obligatoire pour les policiers nouvellement parisiens

Indiscret. Depuis un partenariat entre la Préfecture de police de Paris et le Mémorial de la Shoah conclu en 2009 sous l’impulsion de Pierre Mutz, préfet de police de la capitale à la fin des années 2000, tout policier nouvellement affecté à Paris, quelque soit son grade, est obligé de suivre un “séminaire de formation sur la mémoire de la Shoah”. Le séminaire dure deux jours et comprend notamment la visite d’une synagogue, la rencontre avec un rabbin et des cours sur la communauté juive ou l’antisémitisme dans l’Histoire.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen