Le roi Felipe VI “félicite” le lobby homosexuel espagnol “pour l’exemple (qu’il donne) jour après jour”

Mardi 24 juin, Felipe VI a reçu au palais royal des représentants d’organisations LGBT espagnoles comme la Federación Estatal de Lesbianas, Gais, Transexuales y Bisexuales (FELGTB), la Fondation Triangle ou la Confédération COLEGAS parmi plus de 200 associations. “C’est la première fois que des associations LGBT rencontrent un Roi d’Espagne”, note Yagg.com. « La générosité, l’altruisme, l’empathie, (…) vous méritez que l’on vous félicite pour avoir ces qualités et pour l’exemple que vous donnez jour après jour » a déclaré le chef de l’État espagnol lors d’un discours plein d’éloges adressé aux associations, continue notre confrère qui rappelle, scandalisé, que le vice-Premier ministre, Soraya Saénz de Santamaría, (Parti populaire) a toujours ignoré les demandes de rendez-vous souhaitées par la FELGTB…

Articles liés

34Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 25 juin 2014 @ 19 h 20 min

    Le Roi Felipe VI en est un … Sa femme et ses enfants seront ravis de l’apprendre…

  • Goupille , 25 juin 2014 @ 20 h 20 min

    Eh bien voilà… L’état de grâce aura duré trois jours.
    Ce roi est un roi de carnaval en carton-pâte.
    CQFD.

  • Charles , 25 juin 2014 @ 20 h 31 min

    Triste évolution.
    Il scie la branche sur la quelle il est assit.

  • MCT , 25 juin 2014 @ 20 h 41 min

    Ce monde est malade.

  • Gisèle , 25 juin 2014 @ 22 h 37 min

    Normal …. il n’ a pas le pouvoir exécutif …

  • Monsieur T , 25 juin 2014 @ 23 h 43 min

    La pire erreur de Franco a été d’avoir nommé Juan Carlos comme successeur, tout est à refaire.

  • eric-p , 26 juin 2014 @ 0 h 25 min

    La question aurait plutôt été de savoir ce qu’aurait dû faire Franco !
    Il faut aussi revenir dans le contexte de l’époque.
    Que Franco le veuille ou non, le peuple espagnol souhaitait “évoluer”, rejoindre le camp occidental.
    Donc il fallait pour celà accepter le principe du retour à la “démocratie” et son cortège de mensonges afin non seulement de sortir l’Espagne de son isolement économique mais aussi
    afin d’encourager les investissements étrangers, l’adhésion à la CEE (L’Espagne avait déjà fait sa demande dès 1971).

    Le monarque actuel se comporte un peu comme le notaire de Belgique: Il signe les papiers pourvu qu’il garde sa place !
    Le LGBT, d’un point de vue pragmatique, c’est justement le lobby qu’il faut éviter de se mettre à dos afin d’éviter d’en faire un ennemi de la monarchie.
    La maison royale a justement besoin de renforcer son image au yeux des espagnols…y compris les minorités sexuelles qui pourraient éventuellement être utilisées à mauvais escient par la gauche espagnole.

    La déclaration de SM Felipe VI s’inspire donc de la “real politik” et tous lesa sentiments personnels de Felipe VI sont mis au placard ainsi que ceux de la maison royale bien évidemment.

    Ne sous-estimez pas les revendications républicaines de certaines régions voire de certains partis politiques en Espagne: Ils sont prêts À TOUT pour savonner la planche au roi et proclamer la république !

    Ils ont d’ailleurs commencé depuis longtemps:

    -Inculpation de la fille du roi Juan Carlos , Christina, et de son mari dans “l’affaire” Noos
    qui normalement aurait dû être étouffée comme celà aurait sans doute été le cas en GB.

    -Idem pour l’affaire “de la chasse aux éléphants de Don Juan Carlos”. Figurez-vous qu’on a monté une campagne médiatique CONTRE SM Don Juan Carlos pour avoir commis
    le Criiiime de lèse majesté d’avoir tué un éléphant pour 38000 € !
    Mon dieu quelle affaire !!! Et les espagnols sont assez cons pour mordre à l’hameçon et le lui reprocher !Bien sûr cette affaire a été montée de toute pièces à la suite de révélations
    sur la vie privée du roi (On n’a jamais reproché à VGE par exemple ses dépenses somptuaires dans ses chasses présidentielles !)

    -Et puis il y a bien sûr le “grand déballage” sur la vie privée du roi (ses maîtresses supposées sont révélées dans tous les journaux ainsi que ses prétendus bâtards,etc…)

    Dans ces affaires totalement politiques, les journalistes …et les photographes bien sûr jouent un rôle particulièrement malveillants.

    Pour donner un exemple au hasard, les photographes n’hésitent à photographier le roi
    buvant au goulot…que la presse people s’empresse de publier !

Les commentaires sont clôturés.