Nihous crie au loup

“Trop, c’est trop ! Halte au massacre des troupeaux” ovins, exige dans un communiqué ce lundi Frédéric Nihous, candidat CPNT déclaré à l’élection présidentielle de 2012 (entretien). Après une nouvelle attaque “dévastatrice” dans les Alpes, le conseiller régional d’Aquitaine “appelle de nouveau le ministère de l’Écologie à réagir et à prendre enfin les mesures qui s’imposent : la régulation urgente par diminution drastique de la population de loups en France” qu’il n’hésite pas à qualifier d’“arme de destruction ovine massive”

Colonisation. Le loup, ce “prédateur dangereux”, est accusé par Frédéric Nihous de “[coloniser] l’ensemble des massifs montagneux français” tandis que “les éleveurs, déjà frappés durement par la crise, ne peuvent plus supporter cette surpopulation et voient leur métier et leurs élevages remis en cause. Ils doivent pouvoir défendre leurs troupeaux et agir préventivement par battues de régulation contre l’impact des loups”, “n’en déplaise aux écologistes contemplatifs !”

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France