VIDÉO | A Paray-le-Monial, l’Eglise parle aux couples divorcés “remariés”

Depuis plusieurs années, la communauté de l’Emmanuel propose au cours des sessions d’été à Paray-le-Monial un parcours spécial pour les couples engagés dans une nouvelle union après un divorce ou une séparation. 5 jours à l’écoute de la Parole de Dieu et de l’enseignement de l’Eglise, où les personnes sont invitées à se poser des questions : quelle place pour eux dans l’Eglise ? Comment entrer dans l’Espérance ? Quels pardons donner et recevoir ? Un temps privilégié qui s’appuie sur leur baptême pour les aider à mieux avancer sous le regard du Christ.

Autres articles

4 Commentaires

  • Goupille , 25 Août 2014 à 11:53 @ 11 h 53 min

    Cela fait plaisir de voir de la belle humanité.

  • MCT. , 25 Août 2014 à 19:08 @ 19 h 08 min

    Oui c’est beau, et dans la vérité. Bravo à la communauté de l’Emmanuel de permettre ainsi de vivre ce que demande l’Eglise, sans chercher à galvauder le message.

  • Rouletabille , 26 Août 2014 à 11:32 @ 11 h 32 min

    Je connais un ménage de divorcés (40 ans depuis qu’ils se sont remariés ensemble). Ils sont assidus à la messe du dimanche. Elle m’a confié qu’au moment de la communion elle se sent frustrée. Une gifle, dit-elle.
    Il faut être conscients de la souffrance de ses couples croyants et remariés. Et je ne sais quoi dire. Comment vivre de manière apaisée un état que condamne l’Eglise alors qu’on est croyants?
    Et cela me ramène à un autre déchirement, comment concilier les mesures anticonceptives non naturelles quand on est croyant?
    Ce reportage montre un apaisement des participants. Pendant combien de temps? Personnellement j’en suis ému et pense que notre seul recours est la prière.

  • Sully , 26 Août 2014 à 16:58 @ 16 h 58 min

    L’ECR , enfermée dans sa rigidité , ne dispose plus que d’une magouille juridique afin de retyenir els divorcés remariés : la déclaration de nullité du précédent “mariage” de l’un des deux , qui , du coup , n’en est plus un puisqu’il ne l’a jamais été .

    La tradition des églises orthodoxes , elle , est à la fois plus dure et plus souple . Plus souple parce qu’elle autorise , mais au cas par cas , le remariage , mais pas en grandes pompes . Plus dure parce qu’elle n’autorise que deux mariages , exceptionnellement trois, même en cas de veuvage .

    C’est ce qu’elle appelle l'”économie” .

    J’ajoute , pour ceux qui se sentent frustrés de devoir se passer de l’Eucharistie (laquelle est censée devoir être donnée d’abord aux pécheurs , qui se repentent) , qu’ils sont frustrés parce qu’ils croient en ce qu’en disent les Eglises institutionnelles (kto et ortho) : c’est le corps et le sang du Christ . Je l’ai cru . Après 20 ans d’agnosticisme . Et ensuite , après 20 ans de souffrances ds les églises (à cause du manque d’amour flagrant des “fidèles”) , j’ai cessé de le croire . C’est une compréhension fondamentaliste , dûe à une traduction mot à mot de l’araméen au grec . La “chair et le sang” , c’est le “bazar” hébreu , càd l’être dans son ensemble . La “communion” est un rite qui rappelle le dernier “seder” du Christ , le dernier repas de la Pâque . “Manger” et “boire” , c’est un sémitisme qui signifie assimiler l’essence même de l’être christique , cà la parole de Dieu (puisque le Christ EST aussi de nature divine. Ils ont donc là un moyen de cesser de souffrir . Dieu n’est pas aussi méchant et impitoyable que le suggère la propagande infecte de l’Emmanuel et des autres communautés dites nouvelles) , tout en nous serinant “l’amour , l’amour” soir et matin et du matin au soir … . Et puis quelle “communion” peut-on avoir avec une Eglise qui , depuis 25 ans , se couche devant l’islam ? .

    P.S .1(pour les cons) : je ne suis pas protestant , d’aucune variété .
    P.S.2 (pour les mêmes ) : j’ai longtemps fréquenté l’Emmanuel , et ses rassemblements d’été , ds les années 90 . Je me suis rendu compte que , ds leur majorité , ce sont des petits bourgeois coïncés .

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen