Après la LMDE, le CNC au secours de La Vie d’Adèle

La Vie d’Adèle n’est finalement pas interdit au moins de 16 ans par le Centre national du cinéma et de l’image animée mais “aux moins de 12 ans avec avertissement”, ce malgré de longues scènes pornographiques homosexuelles. Un des membres de la commission de classification de l’établissement public à caractère administratif donne au blog Contrechamp les motivations de cette décision : les actrices ont assuré qu’elles simulaient leurs scènes de sexe et Abdellatif Kechiche n’aurait pas cherché à « exciter le spectateur ». Sic. Un nouveau coup de main de l’oligarchie au film La Vie d’Adèle, après celui de la LMDE.

En juin 2013, Alain Soral déclarait :

« Ce film est un film qui, normalement, n’aurait aucun spectateur tellement ça n’intéresse personne et tellement c’est indigent, mais il sera entièrement remboursé et entièrement payé par les scolaires. Les profs, bien cons, avec injonction de l’État, enverront tous (leurs élèves le voir) et même peut-être les classes entières iront sur les heures d’école (…). »

Autres articles

44 Commentaires

  • xrayzoulou , 25 Oct 2013 à 18:13 @ 18 h 13 min

    C’est une honte ! Que les parents soient vigilants. En plus c’est un arabe qui a réalisé ce film ! On est tombés bien bas. J’espère que les adultes de l’enseignement auront le courage de refuser d’amener les élèves voir cette ordure.

  • monhugo , 25 Oct 2013 à 18:22 @ 18 h 22 min

    Le film est sorti en salles il y a un peu plus de deux semaines. Ne pas oublier que c’est la Palme d’Or du dernier Cannes, ce qui assure a priori des spectateurs ! Un peu comme le Prix Goncourt assure des lecteurs (ou du moins des acheteurs du livre couronné chaque année).
    Box-office France : 563.030 spectateurs. Dont moi. Je suis allée voir cette “Vie d’Adèle”, pour pouvoir en parler librement. Parce que parler par principe, sans voir, n’est pas sérieux. Il y a UNE scène saphique de 7 min (montre en main), et 2 ou 3 mini-scènes de complément. Mais aussi une scène onaniste (Adèle s’imaginant déjà avec la fille aux cheveux bleus – Emma) et une scène de coït classique H/F (Adèle se cherche, au début – elle se cherchera aussi à la fin, d’ailleurs). La fameuse scène est celle d’un lesbianisme vu par un hétéro (cf. les commentaires des lesbiennes qui ont vu le film) ! Kechiche a surfé sur la vague du “tout-homo” en cours dans la bien-pensance – c’est un malin. Au résultat, c’est nul – ai mis la demi-étoile de rigueur (on ne peut plus mettre 0) à ma critique sur AlloCiné (sous autre alias). Comme 72 autres personnes. Plutôt satisfaite de ne pas voir été descendue en flèche par les thuriféraires attendus. Notation globale spectateurs : 3,7 étoiles – quand même (2.389 notes et 590 critiques) ! Mais la critique pro béate arrive à 4,6/5….
    C’est mauvais, mais pas parce que c’est un sujet sur 2 tribades. C’est du cinéma de gare ! Allez vous faire une opinion (si cartes illimitées comme moi, en particulier).

  • yvonny , 25 Oct 2013 à 18:38 @ 18 h 38 min

    la morale n’existe plus , depuis que les hommos peuvent se marier……..

    franchement sans être prude , je trouve ça affligeant , et si personne ne va le voir

    il sera retiré des cinemas ! Comment peut-on donner la palme d’or a une telle

    histoire , quel intérêt ? les juges ont voulus être dans le coup , vu l’époque en

    pleine dislocation des valeurs !

  • Bernard , 25 Oct 2013 à 19:16 @ 19 h 16 min

    Pourquoi se faire une opinion sur un sujet débile ?
    Apporter du fric à ce film, qui a une palme d’Or ; comme le vin avec ses étoiles, ou pourquoi pas ces produits très bons quand affichent > vu à la télé < !!
    TOUT est pourri par la pub qui sait vendre, des TOUS pourris , qui portent des marques

    L'humanité ne sait plus trouver seule ses repères, sa morale, le bien ou le mal ?
    Si tu ne fais pas comme la masse tu es ringard !
    Je le suis et je resterai ce vieux con ringard, et je me sens bien ainsi
    Reprenez VOTRE vie en main, vos jugements personnels et faites vos erreurs…..

  • Trucker , 25 Oct 2013 à 19:50 @ 19 h 50 min

    Bah comment s’étonner d’une interdiction seulement au moins de douze ans ? n’est-ce pas l’âge du collège ( un peu avant quand on a eu une scolarité normale ) collège dans lequel Pierre Bergé préconisait la distribution gratuite de préservatifs ?

    Dans le meilleur des mondes d’Aldous Huxley , n’incitait-on pas à la sexualité les enfants dès leur plus âge ?

  • Frédérique , 25 Oct 2013 à 20:08 @ 20 h 08 min

    La Suisse et “le meilleur des mondes” en version réelle,

    “En 2011, le département de l’instruction publique du canton de Bâle-Ville décidait de doter ses écoles primaires des fameuses Sexbox, sortes de valises contenant du matériel pédagogique à fins d’éducation sexuelle composé de sexes mâle et femelle en peluche……”
    http://www.lesobservateurs.ch/2013/08/25/loi-sur-les-epidemies-le-gender-par-la-porte-de-derriere/

  • Komdab , 25 Oct 2013 à 20:20 @ 20 h 20 min

    Troll.

Les commentaires sont fermés.