La lâcheté des Grecs face à leurs responsabilités économiques

Éric Brunet s’exprime sur la lâcheté de la Grèce face à ses responsabilités dans ses déboires économiques :

Articles liés

47Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • hermeneias , 26 janvier 2015 @ 14 h 24 min

    Les “grecs” matinés de turcs , ils ont été longtemps sous domination ottomane , sont devenu des cassos et des pleureuses !

    Rien à voir avec la Grèce antique….

  • Eudes Baufreton , 26 janvier 2015 @ 14 h 26 min

    D’accord à 200% avec Eric Brunet ! Ras le bol de ces gens qui donnent des leçons (de démocratie) avec l’argent des autres (que ce soit des concitoyens ou des états) par pur démagogie. En bradant leur pays. Et lorsque l’on voit nos figures politiques nationales (plutôt ceux de gauche) applaudirent à deux mains, cela nous donne une idée assez claire de leur vision rêvée de la France de demain….

  • a400m , 26 janvier 2015 @ 14 h 30 min

    Les Européens de l’époque savaient pertinemment bien que la Grèce était déjà en déficit chronique pourquoi ont-ils accepter leur admission les coupables sont les dirigeants de l’Europe de l’époque.

  • a400m , 26 janvier 2015 @ 14 h 33 min

    Bravo à monsieur BRUNET pour sa franchise qui l’honore et pour avoir été le seul, disons de droite à s’exprimer sur le sujet dimanche soir.

  • le lecteur , 26 janvier 2015 @ 14 h 55 min

    Nan mais quelle idée d’avoir voté pour l’extrême-gauche alors que l’Aube Dorée qui se soucie réellement de la Grèce et de son peuple, méritait mille fois de l’emporter. Si leurs principaux chefs n’étaient pas emprisonnés injustement, le score aurait probablement été élevé…

    C’est toujours les traitres et les pourritures qui gagnent les élections, partout. Faut croire que les Grecs sont aussi cons que les Français…Ou aussi facilement manipulables.

  • Goupille , 26 janvier 2015 @ 15 h 22 min

    “Les Grecs, les Grecs”… Ils ont bon dos. Ils n’ont pas demandé à entrer dans l’UE, pas plus que les Français, ou que les Polonais par exemple.
    Ce sont leurs gouvernements mafieux qui les ont lancés dans cette aventure de normalisation. Les Grecs s’en foutent, de l’hyperconsommation de gadgets. Ils vivent au soleil, face à la mer, avec deux poissons frais pêchés et trois olives : le régime crétois qui fait des centenaires.
    Ils haïssent les Turcs, et la piqûre de rappel chypriote leur a ravivé la mémoire. Leurs gouvernements mafieux collaborent avec la Turquie au point de soutenir son entrée en UE.

    Les Grecs font un bras d’honneur à Bruxelles et à ses laquais : ils ont bien raison.
    Et les laquais de Bruxelles paieront la casse. Ce n’est que justice.

    Espérons qu’ils vont sortir de ce piège et que ce sera la première pièce qui entraînera la destruction du Machin.

  • hermeneias , 26 janvier 2015 @ 15 h 38 min

    Bras d’honneur ?

    Pauv’ truffe ! C’est du niveau de la philosophe de bistrot marine lapeine .
    Plutot un bras de déshonneur !

    Le communisme on a donné non ?? ils vont être encore + ds la merrrrrd

    Bien joué LES QQQQHOONNNS

Les commentaires sont clôturés.