Ernst Jünger (Apostrophes 1981)

Ernst Jünger (Apostrophes 1981)

Témoin de l’histoire européenne du xxe siècle, Jünger a participé aux deux guerres mondiales dans les troupes de choc au cours de la première et sous l’uniforme de la Wehrmacht comme officier de l’administration militaire d’occupation à Paris à partir de 1941. Devenu célèbre après la publication dans Orages d’acier (1920) de ses souvenirs de la Première Guerre mondiale, il a été une figure intellectuelle majeure de la révolution conservatrice à l’époque de Weimar, mais s’est tenu éloigné de la vie politique à partir de l’accession des nazis au pouvoir. Jusqu’à la fin de sa vie à plus de cent ans, il a publié des récits et de nombreux essais ainsi qu’un journal des années 1939 à 1948 puis de 1965 à 1996. Parmi ses récits, Sur les falaises de marbre (1939) est l’un des plus connus1. Francophile et francophone, Ernst Jünger a vu son œuvre intégralement traduite en français.

 

Articles liés