Avortement en Espagne : François Musseau (Le Point) très partial

“Espagne – Avortement : une loi insensée et inéluctable”, titre Le Point ce 13 février. Petite revue non-exhaustive des omissions volontaires, des approximations et des tentatives de diabolisation du correspondant permanent de l’hebdomadaire à Madrid, François Musseau :

On croyait que le ministre de la Justice Alberto Ruiz-Gallardón allait corriger le tir, après deux manifestations monstres à Madrid début février, les protestations de plusieurs pays européens (dont la France, Marine Le Pen incluse) et les cris d’orfraie de l’ensemble des formations parlementaires espagnoles.

Des manifestations monstres ? Quelques milliers de manifestants, tout au plus. On est loin des centaines de milliers comptés par une police aux ordres d’un pouvoir très mobilisé pour détruire le mariage lors des Manifs pour Tous françaises, suite auxquelles je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu Le Point demander le retrait de la loi dite du “mariage pour tous”. De plus, on lit dans le titre que l’adoption de la loi “pro-vie” est “inéluctable” mais dans l’article que “l’ensemble des formations parlementaires espagnoles” s’y oppose. On se demande qui vote au Parlement espagnol…

Alberto Ruiz-Gallardón, qui ne fait pas mystère de ses accointances avec l’épiscopat, sort plus que jamais renforcé après une série de bras de fer.

Alberto Ruiz-Gallardón est tellement proche de l’épiscopat qu’il a célébré lui-même des parodies LGBT de mariage quand il était maire de Madrid… sans oublier la distribution gratuite de la pilule du lendemain dans les centres de santé, l’ouverture d’une salle de shoot pour les toxicomanes, etc. Bref, pas franchement le profil d’un méchant fondamentaliste. D’ailleurs, au sein du Parti populaire, il est réputé progressiste.

“L’Espagne est une démocratie militaire, a ironisé Iñaki Gabilondo, journaliste vedette de la chaîne de télévision Cuatro. La discipline de parti semble bien plus importante que le contenu de la loi, alors même, ce n’est un secret pour personne, que de nombreux membres du PP – les femmes en particulier – trouvent cette loi honteuse.”

“L’Espagne est une démocratie militaire” a été choisi comme intertitre par Le Point, comme “Retour à l’obscurantisme franquiste”, un peu plus loin. Je ne me rappelle pas avoir entendu l’hebdomadaire se plaindre de la discipline de vote exigée par le Parti socialiste lors des débats sur le “mariage” gay au Parlement. C’est lorsque cela se passe en Espagne et que cela favorise les conservateurs que cela devient scandaleux !

l’ultra-conservateur et sulfureux ministre de la Justice, fils d’un avocat proche du régime franquiste

Tiens donc. Et pourquoi François Musseau ne rappelle-t-il pas qu’Alberto Ruiz-Gallardón est aussi le cousin de… Cécilia Attias, l’ex de Nicolas Sarkozy ? Etc.

Autres articles

8 Commentaires

  • HuGo , 26 Fév 2014 à 21:59 @ 21 h 59 min

    Mise au point, bien utile !

  • eric-p , 26 Fév 2014 à 22:28 @ 22 h 28 min

    Le Point brosse dans le sens du poil.
    D’une certaine manière, cet article est révélateur de l’idéologie du PF qui règne d’une main de fer dans ce pays.
    Les masques tombent…

    Vivant en Espagne depuis de nombreuses années, je peux dire que la mentalité “occidentale”
    et décadente a TOTALEMENT gangrené ce pays qui était le bastion du christianisme
    il n’y a pourtant pas si longtemps.
    L’arrivée de la FM, la corruption des élites et du PSOE à l’idéologie délirante, le réveil
    du nationalisme des régions ,etc…ont contribué au pourrissement moral du pays.

    Accessoirement, la politique laxiste des gvts successsifs (autorisation de la consommation du Cannabis + sa propagande dans la presse, propagande du LGBT et mariage gay, jeunesse totalement désoeuvrée, autoirisation du divorce et des moyends de contraception,….) a fracturé en partie de nombreuses cellules familiales.
    Les avortements se sont multipliés et le taux de natalité est un des plus faibles d’Europe.
    C’était le contraire en 1975.

    Le gouvernement de Mariano Rajoy tente donc un électrochoc sociétal de manière à relancer la natalité et la défense de l’Espagne traditionnelle face au cosmopolitisme ambiant.
    Cette mesure est parfaitement légitime et j’espère que nous verrons la natalité remonter dans ce pays afin de clouer le bec aux discours mensongers et idéologiques de la gauche espagnole , PSOE en tête !

    En voyant la situation actuelle de l’Espagne, Isabelle la catholique doit se retrourner dans sa tombe !

  • Charles , 27 Fév 2014 à 8:10 @ 8 h 10 min

    Une jeune étudiante française (25 ans) à Oxford,
    Charlotte Coursier se suicide quelques heures après la rupture
    subie de son amant et quelques mois après son avortement.

    Pauvre(s) gosse(s) et pauvres parents.

    On ne peut que “féliciter” toutes les militantes féministes de Fronce
    qui ne cessent de banaliser l’horreur et ne cessent de masquer
    le syndrome post abortif,sujet tabou chez les Bobos
    & les zeveques conciliaires m….

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2568586/Oxford-student-hanged-splitting-boyfriend.html

  • Fvern , 27 Fév 2014 à 9:57 @ 9 h 57 min

    Les journalistes, de quelque journal qu’il soit, sont toujoujours parti pris avec ceux qui les rémunèrent et qui leur donnent un boulot…c’est bien connu. Maintenant, battons-nous pour ce en quoi on croit, ne soyons pas des moutons …(abonné au Point peut-être?)

  • e , 27 Fév 2014 à 11:02 @ 11 h 02 min

    C’est effrayant de lire de telles absurdités dans un journal qui est sensé faire le “point” donc de donner une présentation équilibrée des faits.
    Zapatero et toutes ses lois destructrices ne sont pas arrivés par hasard il y avait un consensus ou de l’indifférence ou de la résignation de la part des électeurs, mais cela a néanmoins réussi à réveiller un petit peu les Espagnols qui ne veulent plus donner leur bulletin de vote à l’aveuglette.
    Il ne s’agit même plus de partis car globalement le PSOE et le PP, c’est comme en France l’UMPS. Désormais l’opposition doit être entre ceux qui sont pour la culture de mort et ceux qui sont pour la culture de vie.
    Quant à la démocratie militaire, c’est encore plus du n’importe quoi, les forces armées espagnoles aimeraient avoir le budget qui correspondrait à une telle affirmation dite par un journaliste dans une chaine très marquée politiquement.

  • eric-p , 27 Fév 2014 à 12:24 @ 12 h 24 min

    En plus, c’était une jolie fille .
    Je plains les parents dans le drame qu’ils endureront, eux, jusqu’à la fin de leurs jours.

    Vous avez raison Charles, les conséquences de l’IVG (mais aussi la loi Naquet, la contraception et maintenant le mariage “gay” ) sont incalculables.

    Comme d’habitude, nos responsables politiques sont responsables mais pas coupables….

    Pour se rassurer (?), une des tarées du gouvernement a annoncé le plus sérieusement du monde la création d’un “observatoire du suicide” en France.
    On serait tenté d’en rire si les conséquences n’étaient pas aussi dramatiques…

    C’est un peu comme si Pernod-Ricard annonçait la création d’un centre de recherche pour lutter contre les abus de certains de leurs clients…

  • eric-p , 27 Fév 2014 à 12:43 @ 12 h 43 min

    Effectivement, c’est aussi crédible de parler de “démocratie militaire”
    que de parler des “forces militaires d’occupation de l’armée espagnole”
    en Catalogne (Propos réellement tenus par des illuminés de l’ERC !).

    Le PP est dans une certaiune mesure “corrompu”, complètement dépendant
    des subsides de Bruxelles.
    Pour autant,le PP EST LE SEUL PARTI POLITIQUE D’EUROPE à ma connaissance qui remet en cause l’hégémonie intellectuelle du “consensus” sur l’IVG.

    Il fallait avoir “des couilles” pour le faire.
    Rien que pour ça, Bravo à Mariano Rajoy et à Alberto Ruiz-Gallardòn
    pour avoir pris cette mesure et résisté à toutes les pressions, qu’elles viennent de l’UE ou du PSOE et tous les partis gauchistes.

    Il faut savoir qu’ils ont imposé un vote à bulletin secret au Cortès et tenté de diviser le PP sur cette question.

    Donc OUI le gouvernement espagnol a fait preuve d’un courage exceptionnel sur ce dossier compte tenu du contexte historique national et international.

    On est loin de cette mentalité en France, les rares élus tentant de s’opposer
    à l’IVG étant systématiquement stignatisés marginalisés voire combattus
    par les “polices religieuses” de la laïcité (manipulation de mouvements d’extrême-gauche par exemple).
    La France n’a en réalité RIEN à envier à l’Arabie Saoudite concernant son obscurantisme idéologique…si bien inculqué que les gens n’en sont même plus conscients (La forme suprême du totalitarisme: Croire en ses propres mensonges !).

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen