Quand Claude Goasguen parlait plus librement de ses engagements de jeunesse…

Invité de “Où quand Comment l’Histoire” sur l’extrême droite française en novembre 2007, Claude Goasguen répondait aux questions de Jean-Pierre Gratien. “Vous avez flirté avec le mouvement Occident…” commence le journaliste, avant d’être interrompu par le député : “…dont je n’étais pas membre. J’étais membre de la Corpo d’Assas, ce qui n’était guère mieux je dois bien le reconnaître“.

Le député UMP justifie alors cet engagement par “la fin de l’Algérie“, “la décolonisation” et “la solitude d’un étudiant parisien à cette époque“. Il ajoute “mais j’aurais pu devenir trotskiste exactement de la même manière !”

À propos de ses “amis” Alain Madelin et Gérard Longuet, “ils sont tous devenus ministres, ce qui veut bien dire qu’on a réussi à se sortir de l’ornière que pouvait représenter ce nihilisme provisoire“.

Articles liés

14Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • monhugo , 26 février 2014 @ 13 h 58 min

    Goasguen est donc une” honteuse”.
    Mais la “Droite Ultra” (nouvelle appellation – “tendance”), c’est cela la “Droite”. C’est en intégrant le RPR que vous avez perdu votre âme, M.Goasguen – comme les Madelin (PR, puis UDF pour lui) & consorts. La “Droite” parlementaire n’est pas à droite, sauf physiquement dans l’hémicycle.
    L’attrait de la gamelle, il est vrai….

  • monhugo , 26 février 2014 @ 14 h 04 min

    http://news.fr.msn.com/m6-actualite/politique/politique-des-clashs-en-serie-ministre-gouvernement-opposition#image=1?ocid=binganswers
    Breaking news. En tout cas, le VallSSeur ne présentera aucune excuse pour l'”incident” d’hier à l’AN. “La Droite doit se ressaisir”, affirme le “Premierministrable” favori des Français (selon un sondage à paraître dans “Paris-Match”).

  • DN , 26 février 2014 @ 15 h 40 min

    Je voudrais une fois pour toutes qu’on m’explique pourquoi il serait plus répréhensible d’être d'”ultra-droite” que d’ “ultra-gauche”…alors que la plupart des mouvements nationalistes n’ont jamais été nazis ou même fascistes mais que 100% des mouvements gauchistes se réclament historiquement d’un marxisme qui ruisselle de sang !

  • monhugo , 26 février 2014 @ 16 h 54 min

    Les cocos ont gagné la Seconde Guerre mondiale – paraît-il. Pas tous seuls, cependant !
    Alliés soviétiques et FTP, pour la France.
    Ce qui leur donne un brevet de vertu ad vitam aeternam.
    Et légitime tous les groupuscules gauchos, par phénomène d’attraction.

  • eric-p , 26 février 2014 @ 23 h 08 min

    Le problème, c’est que les règles de déontologie politique ont été
    une fois de plus bafouées: Un ministre de la république se permet une fois
    de plus de stigmatiser un député de l’AN ce qui est totalement aberrant et le président de l’AN minimise l’incident sans demander au ministre de s’excuser.

    On croit rêver.
    Le pire, c’est que ça ne concerne pas seulement le “problème” de l’adhésion
    de Goasguen à un mouvement qualifié d’extrême-droite.
    A-t-il été jamais condamné ? Est-ce-un délit d’avoir certaines opinions dans ce pays fussent-elles politiquemnent incorrectes ?

    Une fois de plus, Valls, et la gauche naturellement parce qu’elle le soutient
    a une étrange conception de la démocratie.

    À les écouter, seuls les membres du GOF et du PS sont “démocrates” !

    La démocratie française est une fois de plus humiliée dans cette affaire.

    On pourrait croire que j’exagère. Malheureusement, il n’en est rien;
    souivenez-vous de l’intervention de Lionel Jospin vers 1997 qui qualifiait
    Christine Boutin de MARGINALE, insultant du même coup l’ensemble des catholiques de France et niant 1500 ans de tradition historique et culturelle
    française.

    Les interventions de Jospin ou Valls sont en réalité parfaitement révélatrices
    du totalitarisme intellectuel que la gauche et le PS tentent (et ils y parviennent
    si nous n’y prenons pas garde !) d’imposer au pays et à l’ensemble de ses citoyens. UN TOTALITARISME REDOUTABLE àmha bien plus grave que les totalitarismes présents dans les dictatures “officielles” car imposé de manière sournoise et dissimulée.

  • Boutté , 27 février 2014 @ 7 h 17 min

    L’inconvénient historique, c’est que nos cocos ne sont rentrés en résistance qu’après que Staline l’ait décidé . Ils ont pris la tête de ce mouvement “à leur manière” et ont provoqué , par des assassinats sans avantage stratégique, les représailles habituelles des troupes d’occupation : fusillade d’otages et punition des populations soupçonnées de sympathie pour eux ,comme à Oradour .

  • Boutté , 27 février 2014 @ 7 h 22 min

    N’est-ce pas le propre de la jeunesse que de se montrer quelque peu radicale ? Ensuite elle mûrit . Aux environs de l’époque citée , Chirac ne vendait-il pas l’Humanité dans les marchés ou sur les campus universitaires ?

Les commentaires sont clôturés.