Têtes de junkies

La dernière campagne de Rehabs.com ne donne pas envie de goûter aux drogues :

Autres articles

5 Commentaires

  • Robert , 26 Mar 2014 à 22:03 @ 22 h 03 min

    C’est une campagne choc, dans la réalité ce n’est pas toujours ça comme résultat. Mais les véritables dégâts, avant l’apparence, se voient à l’intérieur, foie, reins, coeur, état des veines et artères, pathologies contractées par l’usage de drogue ou la prostitution, etc..
    Vous avez tous rencontré des anciens junkies sans le savoir parce qu’ils avaient récupéré certaines capacités et arrêté de se dégrader, mais certains dégâts sont incurables et ils ne se voient pas forcément.
    Pour en avoir côtoyé beaucoup, pas besoin de ces images choc pour être convaincu que la drogue c’est de la merde et la mort à commencer par le cannabis principale porte d’entrée dans le monde de la drogue.
    Et n’oublions pas l’alcoolisme qui fait d’aussi grands dégâts mais bénéficie de l’image favorable de l’alcool et d’un immense tabou dans nos familles.

  • debaia , 27 Mar 2014 à 0:05 @ 0 h 05 min

    Le tabac est la première source d’entre au cannabis….

  • Robert , 27 Mar 2014 à 21:21 @ 21 h 21 min

    Debala,
    Désolé, mais il faudrait encore le prouver.
    On peut affirmer que tous les fumeurs de cannabis fumaient du tabac auparavant mais tous les fumeurs de tabac loin de là ne passent pas au cannabis.
    Par contre, la grande majorité des fumeurs de cannabis goûteront un jour une autre drogue qu’ils auront rencontré dans le milieu ou ils fument du cannabis. Même cannabis qui favorise l’appétence pour la drogue et la recherche d’autres sensations avec d’autres drogues déjà présentes dans le milieu ou on trouve le cannabis.
    On peut parler de la toxicomanie du tabac, mais mélanger avec celle du cannabis et autres stupéfiants est infondé et risque de banaliser le cannabis en le présentant comme similaire au tabac, ce qu’il n’est pas.
    Généralement, et je ne dis pas que c’est votre cas, c’est un argument des fumeurs de cannabis pour noyer le poisson et détourner l’attention.

  • eric-p , 28 Mar 2014 à 11:47 @ 11 h 47 min

    On a rien à prouver.
    Le tabac est également une drogue qui fait beaucoup plus de dégats
    qu’on veut bien le dire.
    Peu importe qu’il soit une voix de passage vers le cannabis.
    Des jeunes sont effectivement du tabac vers le cannabis.
    C’est avéré.
    Au delà de cet aspect des choses,
    l’Etat DOIT LUTTER contre le tabac, l’alcool et toutes les drogues.

    Des efforts ont été faits en ce qui concerne le tabac (avec des effets perversd comme le développment du marché noir).
    Il reste énormément à faire.

    Malgré la bonne volonté “ostentatoire” de l’Etat, j’ai quelques doutes
    sur sa volonté de luttter contre tous ces fléaux car les drogues
    permettent aussi de “calmer” le peuple.

    L’opium du peuple est un concept toujours d’actualité…

  • le lecteur , 28 Mar 2014 à 17:14 @ 17 h 14 min

    L’Etat républicain et l’UE laissent sciemment entrer les tonnes de drogue dans nos territoires. Ils n’ont que faire de la santé et de la vitalité des peuples blancs. La drogue constitue un élément de plus en vue d’abrutir et d’affaiblir autant physiquement qu’intellectuellement nos semblables, élément ayant la même fonction que la télévision, l’Education Nationale, les musiques modernes comme le rap, le terrorisme antiraciste, l’ethno-masochisme idéologique…

    Pour moi, un chef d’Etat doit se soucier activement de la santé, de la vitalité physique et de l’hygiène de vie de son peuple, valoriser l’activité physique et sportive au-delà du simple passe-temps, en faire une activité autant indispensable que bienfaisante, cultiver son corps avec autant d’importance que cultiver son esprit, combattre avec pugnacité et sévérité la drogue et tout ce qui la banalise.

Les commentaires sont fermés.