Un pilote coincé hors du cockpit lors du crash de l’A320 : baisse de pression dans le cockpit provoquant une incapacité du pilote ou suicide ?

L’enquête concernant le crash de l’A320 qui s’est écrasé mardi dans le sud des Alpes continue. Après analyse de la première boîte noire retrouvée sur les lieux de l’accident, il semblerait que l’un des deux pilotes n’était pas dans le cockpit au moment du crash. Il aurait ensuite essayé de revenir à l’intérieur sans succès. Deux hypothèses se dessinent alors. Un évènement soudain comme une baisse de pression dans le cockpit aurait par exemple pu provoquer une incapacité du pilote. La thèse du suicide est également envisagée.

Autres articles

35 Commentaires

  • champar , 26 Mar 2015 à 10:19 @ 10 h 19 min

    Une question stupide : Pourquoi lors de chaque accident on apprend que le pilote n’était pas à son poste de pilotage ?
    – Vol de Rio de Janeiro : le pilote se reposait au fond de l’avion, il n’a pas eu le temps de revenir à temps pour éviter l’écrasement de son avion dans l’océan.
    – Cette fois-ci il était en dehors de la cabine de pilotage et ne pouvait plus y entrer.

    Que diriez-vous si l’on vous disait qu’un autobus est tombé dans la Seine avec tous ses passager car le chauffeur est allé essuyer la fenêtre arrière pendant que le bus continuait à rouler.

  • Alam , 26 Mar 2015 à 10:40 @ 10 h 40 min

    En tout état de cause, si c’est bien, comme cela se profile, un Vladimir shooté au Coran qui a crashé cet appareil, il va leur être difficile de nous refaire le coup de Charlie : “Nous sommes tous des Airbus” ou “Tout est pardonné”! Même l’idiotie du bon peuple bien manipulé par nos media collabos a ses limites!

  • Pascal , 26 Mar 2015 à 10:54 @ 10 h 54 min

    Il y a des précédents :

    le vol 990 d’EgyptAir qui s’est écrasé dans l’océan Atlantique le 31 octobre 1999. Les enquêteurs américains ont conclu que cet accident a été sciemment provoqué par le copilote.

    Et puis 3 janvier 2004 le vol 604 de Flash Airlines transportant 134 français sur 135 passagers plongeait dans la mer Rouge peu après son décollage de Charm el-Cheikh. L’avocat des familles déplore que les autorités égyptiennes n’ont fourni que des transcriptions (incomplètes) des boites noires et refusé de fournir une copie des enregistrements sonores :

    http://blog.pascalolivier.fr/post/2014/04/09/Voile-islamique-%3A-le-périple-égyptien-de-Sarkozy-à-l’origine-du-crash-du-vol-605

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 11:14 @ 11 h 14 min

    Bon , le DOUTE est là, à chacun ses hypothèses et sa vision des choses! Il est certain que la VERITE ne sera pas dévoilée sauf celle que les traitres voudront bien nous expliquer. A peine l’accident déclaré, en l’espace de deux à trois, les hautes autorités de l’état sont sur place et annoncent des choses bien avant que les secours puissent se rendrent sur place. On ne nous dit pas TOUT et on ne nous dira pas TOUT!!!

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 11:22 @ 11 h 22 min

    Vous en demandez beaucoup, ils nous ont dit que c’était une compagnie Allemande et que les pilotes PARLAIENT Allemand! C’est déjà énorme comme renseignements!!Mais au fait, si les pilotes parlaient, c’est que celui qui pilotait n’était pas évanoui ou en difficultée!!!!!!!!!!!!!!!!!Tient tient, c’est louche!!!

  • amolevitch , 26 Mar 2015 à 11:29 @ 11 h 29 min

    Ça cause, ça cause, qu’est-ce que ça cause !!!

  • Voyageur , 26 Mar 2015 à 11:32 @ 11 h 32 min

    Vu les révélations du N.Y. Times (émanant apparemment d’un observateur américain qui a pu écouter la bande audio), deux questions se posent maintenant : Combien de temps va -t-il se passer avant que les “milieux autorisés” (comme disait Coluche) se décident à nous donner l’identité et la nationalité du pilote et du copilote ? Et combien de temps va t-il se passer avant que ces mêmes “milieux autorisés” en déduisent ce qui est de plus en plus probable de par les dernières informations, qu’IL S’AGIT BIEN D’UN ACTE TERRORISTE ! Ces fameux “milieux autorisés” derrière lesquels se cachent les dirigeants politiques (le gouvernement) qui contrôlent de très près la communication du B.E.A., vont-ils attendre que le deuxième tour des élections départementales soit passé, c’est-à-dire jusqu’à lundi pour nous dire enfin LA VÉRITÉ ? S’ils ne sont pas totalement idiots ils devraient savoir qu’il n’y aura pas d’autre “effet Charlie”, et qu’il est inutile pour Hollande de s’épancher en pleurnicheries compassionnelles (soi dit en passant, indignes d’un président de la république) devant les caméras comme il l’a fait hier, pour tenter de se refaire une santé politique sur le sang des victimes de cette tragédie. Je pense donc que vous serez d’accord avec moi chers amis pour dire que Hollande est d’un cynisme féroce !

Les commentaires sont fermés.