Un pilote coincé hors du cockpit lors du crash de l’A320 : baisse de pression dans le cockpit provoquant une incapacité du pilote ou suicide ?

L’enquête concernant le crash de l’A320 qui s’est écrasé mardi dans le sud des Alpes continue. Après analyse de la première boîte noire retrouvée sur les lieux de l’accident, il semblerait que l’un des deux pilotes n’était pas dans le cockpit au moment du crash. Il aurait ensuite essayé de revenir à l’intérieur sans succès. Deux hypothèses se dessinent alors. Un évènement soudain comme une baisse de pression dans le cockpit aurait par exemple pu provoquer une incapacité du pilote. La thèse du suicide est également envisagée.

Autres articles

35 Commentaires

  • eric-p , 26 Mar 2015 à 11:59 @ 11 h 59 min

    À ce stade de l’enquête, les autorités restent prudentes car plusieurs scénarios restent plausibles.

    Les dernières révélations du NYTimes favorisent la thèse du suicide (ou coup de folie) de l’un des pilotes et non celle du “malaise” car l’avion a volontairement changé de cap.

    Des investigations sont certainement en cours aux domiciles et au sein des familles des pilotes.

    Il est donc normal de respecter à ce stade de l’enquête le secret de l’identité des pilotes…

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 12:00 @ 12 h 00 min

    Trop tard, apparemment le voile sera tombé avant le deuxième tour!!!

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 12:53 @ 12 h 53 min

    Nous vivons une époque formidable surtout en Europe! Le système de libre circulation permet de ne pas savoir qui se trouve dans un avion. Il a fallu 24 heures pour connaitre les différentes nationalités et surtout les noms de l’équipage et encore je suis modeste parce qu’à cette, RIEN d’officiel!!!!

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 13:00 @ 13 h 00 min

    +++++++++++++++++excellente!!

  • hibiscus , 26 Mar 2015 à 13:07 @ 13 h 07 min

    de toute façon, si c’est un acte terroriste, et qu’il n’est pas revendiqué, nous ne le saurons
    jamais.Un tel coup porté à la sécurité des transports aériens, serait une catastrophe pour
    les compagnies aériennes, et pour l’économie mondiale.Et comment les enquêteurs
    peuvent ils affirmer que le co-pilote est resté enfermé à l’extérieur de la cabine.

  • Trahi , 26 Mar 2015 à 13:11 @ 13 h 11 min

    Une chose est certaine, ça met mal à l’aise les “autorisés”

  • mf , 26 Mar 2015 à 13:18 @ 13 h 18 min

    MDR

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France