Australie : le français DCNS remporte un contrat de 12 sous-marins à… 34 milliards d’euros !

Le groupe français DCNS a remporté un très gros contrat estimé à 34 milliards d’euros pour la construction de la prochaine génération de sous-marins australiens. Ce contrat, la plus importante commande militaire jamais passée par l’Australie, porte sur 12 sous-marins océaniques. Les retombées économiques pour l’entreprise DCNS devrait être conséquente même si les 4 millions d’heures en France qu’il implique concerneront davantage les ingénieurs que les ouvriers :

Autres articles

11 Commentaires

  • marie-france , 26 Avr 2016 à 19:12 @ 19 h 12 min

    oui ,la belle affaire qu’on nous vend ,seulement ,tout ne se fera pas en France ,pas d’embauches de prévu ,……………………………..60 .000 chômeurs en moins ……………………….pas étonnant avec les stages des jeunes et moins jeunes …………….que de la poudre aux yeux

  • Trahi , 26 Avr 2016 à 20:51 @ 20 h 51 min

    Marché de 34 milliards, mais avec la construction sur place, combien de milliards en réalité pour la France?
    nOUS

  • Marino , 26 Avr 2016 à 20:53 @ 20 h 53 min

    * Que les journalistes arrêtent de servir la com politique de ce gouvernement. : La part de DCNS avoisine huit milliards d’€uros

    * L’annonce de cette nuit ne signifie pas que le contrat est signé mais l’ouverture de négociations exclusives en vue d’une telle signature, sans doute en 2017.
    Marie-Pierre de Bailleencourt, directrice-adjointe de DCNS en charge du dossier, a d’ailleurs précisé que « tout reste à négocier ».
    DCNS fournira la plate-forme, mais pas les systèmes de combat que l’Australie a d’entrée choisi d’acquérir aux Etats-Unis mettant en concurrence Raytheon et Lockheed-Martin.

    * DCNS va négocier entre mai et décembre le programme, qui comprend un plan industriel australien et un transfert de technologies, en vue d’un démarrage de la conception des sous-marins début 2017, a précisé à Reuters Marie-Pierre de Bailliencourt, directrice générale adjointe de DCNS.

    Le constructeur naval militaire français DCNS, dont Thales détient 35% : – La part de DCNS avoisine huit milliards d’€uros, a précisé Reuters citant des sources proches du dossier.

  • Olivier84 , 27 Avr 2016 à 5:52 @ 5 h 52 min

    C’est vrai que c’est un peu stupide cette communication qui consiste à donner le chiffre de l’intégralité du contrat au lieu de la part revenant à la France !

    Mode cynique on
    Bon ceci dit, c’est quand même une bonne nouvelle : la probabilité que nous soyons payés est quand même supérieure à celle des ventes dans les pays musulmans 😉
    Mode cynique off

  • Pacific , 27 Avr 2016 à 8:51 @ 8 h 51 min

    Curieux cette forte baisse du chômage qui suit l’annonce de la vente des sous-marins à l’Australie… Et tout cela dans la même journée. « Oyez, oyez, bonnes gens ! » Çà va mieux comme dirait Hollande . Au fait, les socialos oublient de signaler le nombre important de chômeurs radiés des listes de Pôle-Emploi.
    Ces tentatives n’ont qu’un but : aider Hollande à se représenter en cachant le bilan.

  • Olivier84 , 27 Avr 2016 à 10:11 @ 10 h 11 min

    Euh … une baisse du chômage ? Non un simple mouvement de yoyo. Alors peut être est ce le signe d’une stabilisation, pourquoi pas, je le souhaite bien évidemment, mais il est encore trop tôt pour le dire avec certitude, la courbe peut remonter, redescendre, voire continuer plusieurs mois ce processus hésitant pour partir ensuite définitivement dans un sens ou dans l’autre. La bonne nouvelle ce sera quand la baisse sera initiée définitivement et autrement bien sur qu’à des taux du centième de pourcent …..

  • Olivier84 , 27 Avr 2016 à 10:13 @ 10 h 13 min

    A noter que d’importantes élections ont lieu en Australie le 2 juillet prochain et qu’il n’est pas impossible que cela remette en cause une partie des négociations ….

Les commentaires sont fermés.