Condamné à deux ans de prison pour avoir appelé à résister à l’islamisation

Autres articles

20 Commentaires

  • de BELEN , 26 Avr 2016 à 13:58 @ 13 h 58 min

    Les celtes, les phéniciens, les grecs, les romains n’étaient pas noirs !!!!
    à moins que ??????

  • Trucker , 26 Avr 2016 à 14:19 @ 14 h 19 min

    nos dirigeants sont des traitres……..la justice est donc celle des traitres. Où que tu sois compagnon, ne rentre pas en France…..tu es plus utile à la résistance là où tu es.

    La gauche encourage aujourd’hui la délation comme à l’époque de l’occupation…et ce après avoir érigé la période comme ayant été “les heures honteuses, les plus sombres de notre histoire”

    La police politique d’aujourd’hui est de gauche.

    Devant les tribunaux du peuple et de l’histoire…ils diront qu’ils ont agi “conformément aux ordres de leurs chefs”

  • Jane , 26 Avr 2016 à 14:21 @ 14 h 21 min

    Mais où est donc passé la liberté d’ expression ? Où est la démocratie ? Lentement mais sûrement nous nous dirigeons vers la dictature, faudrait se réveiller avant non ? Faudra pas pleurer après.

  • Gérard Couvert , 26 Avr 2016 à 14:30 @ 14 h 30 min

    Soutient limité à quelqu’un qui hait la France au nom d’un racialisme celtisant.

  • Trucker , 26 Avr 2016 à 14:36 @ 14 h 36 min

    @Belen …pour les malades mentaux qui nous gouvernent aujourd’hui, les faits, la réalité, le principe même de vérité n’existe plus.

    Tout doit être tordu, malaxé, pétri et mis en conformité à leur vision idéologique délirante et perverse.
    Seule la domination des esprits et la soumission des âmes leur importe.

  • Trucker , 26 Avr 2016 à 15:10 @ 15 h 10 min

    @Gérard Couvert…le problème n’est pas de savoir si l’individu est porteur effectivement de ce racialisme celtisant que vous lui attribuez.

    J’avoue ne pas le connaitre plus que çà.

    Sa condamnation est inique par principe car prononcée par des gens qui n’ont jamais condamné, et ne ferrons probablement jamais faire condamner, par exemple Houria Bouteldja alors que ses propos racistes et incitatifs à la haine raciale et à la violence contre les blancs et la France sont avérés……avec une traduction quotidienne par des actes multiples et répétés de la part de gens dont on devrait soupçonner qu’ils peuvent être influencés par ses paroles et écrits.

    Je ne sais pas si Boris Le Lay hait la France comme vous l’affirmez ( déjà il est breton ce qui rend possible la chose..)…Mais sans doute exprime-t-il plus puissamment un sentiment de rejet à l’encontre d’un pays qui se laisse aller à l’abandon de ce qu’il est culturellement.

    Et à tout réfléchir, vaut-il mieux quelqu’un qui ” haïrait ” le pays tout en oeuvrant à faire ouvrir les yeux de ses habitants de souche sur les dérives du pouvoir actuel….je m’autorise l’expression de souche puisqu’elle fût utilisée par Houria Bouteldja dans sa défense, qualifiant ainsi les français blancs de sous-chiens……ou une personnalité comme la dame sus nommée, qui se veut présidente du Parti des Indigènes de la République, lequel bien entendu considère que les français…ne sont pas des descendants de celtes…..mais d’esclavagistes ou de colonisateurs ?

    l’anti-racisme de la gauche est à la fois un instrument de conquête territoriale, idéologique et d’oppression mentale des populations à soumettre à domination.tant de la part de ceux qui, originaires d’ailleurs, veulent nous imposer leur communautarisme culturel et traditionnel, que de la gauche mondialiste et indifférencialiste…Poursuivant l’objectif de l’uniformisation de l’humain au nom de son égalitarisme idéologique.

    Est-ce étonnant qu’un Frédéric Lordon à la Bourse du travail ai cautionné l’expulsion d’ Alain Finkelkraut de la place de la République, l’accusant d’être l’un des propagateur de ce qu’il à qualifié de parole “identitaire raciste” ?

    Accuser donc un résistant à cette idéologie d’être raciste, c’est tout simplement servir les intérêts d’autres racistes.

    Le tout étant de savoir de quelle proximité culturelle on se sent proche, ou le plus proche ou tout simplement l’héritier.

  • Marino , 26 Avr 2016 à 15:35 @ 15 h 35 min

    @ Jane : Mais nous sommes déjà en dictature .

    Avec l ‘espagnol/franco 1er sinistre :

    « La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l’évolution en cours

    La montée en puissance des politiques anti-terroristes dans les démocraties occidentales ont par ailleurs remis au goût du jour la théorie de la dictature constitutionnelle,

Les commentaires sont fermés.