Tintin traduit en sarthois!

Tintin traduit en sarthois!

Il parlait déjà québécois, tahitien ou wolof… Tintin maîtrise maintenant le sarthois, patois parlé dans le nord de la Mayenne. L’idée est née au cours d’un repas à Bruxelles réunissant Samuel Chauveau, responsable de la librairie Bulle du Mans, et Nick Rodwell, fondateur des Editions Moulinsart et époux de la veuve d’Hergé. Le choix de cette version en sarthois s’est porté sur “L’affaire Tournesol”, 18e tome des aventures de Tintin, qui fête cette année ses 60 ans.

tintin-en-sarthois-decouvrez-la-couverture_0_1

L’ambition de Casterman, l’éditeur historique de Tintin basé à Bruxelles, est que les aventures du petit reporter soient lues dans un maximum de langues, qu’elles soient internationales ou locales. Concernant les langues régionales et locales, ce sont des associations culturelles qui font la demande pour traduire des albums dans leur dialecte. Elles sont alors chargées de traduire, promouvoir et financer l’album. Au total, on compte plus d’une cinquantaine de traductions en idiomes locaux. Il faut sans doute voir là l’occasion de sensibiliser le public sur la question des langues régionales et leur transmission aux générations futures.

vlcsnap-2016-04-20-14h55m19s150-1

“L’ Zemmenchées au gars Tournesô'”
3000 exemplaires vendus à la librairie Bulle
13 rue de la Barillerie, 72 100 Le Mans
02 43 28 06 23

Articles liés