COMMUNIQUÉ | La Manif Pour Tous se prépare à une nouvelle mobilisation à la rentrée !

Communiqué. « Des manifestations pourront être organisées si le gouvernement persiste dans sa politique familiphobe. Nous invitons d’ores et déjà nos sympathisants à réserver le week-end des 4 et 5 octobre 2014 dans leur agenda » annonce Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. En effet, en dépit d’une volonté d’apaisement affichée par Manuel Valls, les signaux d’alerte sont au rouge intense : tolérance à l’égard de la PMA et de la GPA, insistance de Benoît Hamon sur l’ABCD prétendument « de l’égalité », 3e retour de la proposition de loi APIE à l’Assemblée nationale… Le gouvernement n’a pas renoncé à ses projets délétères pour la famille, la filiation et plus généralement l’intérêt supérieur de l’enfant, qu’on ne peut priver délibérément de père ou de mère et dont l’école doit respecter l’identité et l’intimité.

La Manif Pour Tous est très attentive aux décisions à venir, en particulier au devenir de l’ABCD « de l’égalité » et de l’enseignement du genre à l’école. « Nous serons très vigilants » prévient Jérôme Brunet, Président de l’Appel des Professionnels de l’Enfance et porte-parole de La Manif Pour Tous. « Outre l’abandon de l’ABCD de l’égalité, nous attendons du gouvernement qu’il interdise fermement d’aborder les problématiques de genre et d’orientation sexuelle à l’école primaire : ils n’y ont pas leur place. Des livres comme « Histoire du petit garçon qui était une petite fille », « Dis… mamans », « J’ai deux papas qui s’aiment », « Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi », par exemple, n’ont rien à faire en classes primaires, poursuit-il. C’est pourquoi nous attendons toujours du gouvernement qu’il mette en œuvre un véritable travail de concertation sur la question de l’intérêt supérieur de l’enfant. »

Le même constat s’impose en matière de filiation et de défense des droits de l’enfant. La fabrication d’enfants délibérément privés de leur père ou de leur mère est une réalité dont il faut interrompre au plus vite le développement. « Il faut sortir de l’hypocrisie » insiste Ludovine de La Rochère. Aujourd’hui, des couples de femmes détournent l’adoption et contournent l’interdiction de la PMA en allant à l’étranger puis en demandant que leur «épouse » adopte l’enfant, avec la complaisance des autorités. Quand à la GPA (Gestation ou Grossesse Pour Autrui, c’est à dire les mères porteuses), elle est en plein essor en raison de la circulaire Taubira qui facilite le contournement de la loi d’interdiction. La fréquence du recours à la GPA servira ensuite de prétexte à la légalisation en France. « Or, à l’évidence, on ne peut accepter que l’exploitation du corps de la femme et le commerce d’enfants soient permis en France, patrie des droits de l’Homme. Notre pays doit au contraire agir aussi bien au niveau national qu’international pour empêcher le développement de ce nouvel esclavage de la femme » souligne Ludovine de La Rochère.

« Toutes nos équipes sont mobilisées et opérationnelles » indique Albéric Dumont, Coordinateur général de La Manif Pour Tous. « La balle est clairement dans le camp du gouvernement. S’il persiste dans une politique contraire à l’intérêt supérieur de l’enfant, nous n’aurons pas d’autre choix que de permettre aux centaines de milliers de familles de France de faire entendre leur voix le week-end des 4 et 5 octobre prochain. »

Autres articles

26 Commentaires

  • Mas Jean-Marie , 28 Juin 2014 à 11:00 @ 11 h 00 min

    Il existe non pas un Islam, mais des Islams. Bon nombre de musulmans vivant en France aujourd’hui ont des attitudes positives, il faut les encourager et non les stigmatiser.
    Nous devons faire face a une réalité. Il y a en France environ 8 millions de musulmans.
    Dans l’état de nos droits et de ceux que nous impose l’Europe, nous devrons vivre ensemble.
    Demain, nos enfants vivront ensemble. Ou nous créons une société apaisée, ou nous créons des conditions de guerre civile.
    Nous avons choisi la paix et nous encourageons toutes tentatives dans ce sens.
    Nous pouvons comprendre la frustration, mais celle ci relève des politiques présentes et passées.
    Si dans un pays en déchéance on offre au peuple un eldorado, rien de plus normal qu’il le saisisse.

  • Gisèle , 28 Juin 2014 à 13:30 @ 13 h 30 min

    Et si Manif pour tous changeait son nom en ** Justice pour tous ** ??

  • hectorgalb , 28 Juin 2014 à 13:32 @ 13 h 32 min

    @mars : vous mélangez réalité provisoire et réalité durable. Utilisez l’outil que vous voulez mais n'”oubliez pas que c’est un outil. Je me moque qu’il y ait x millions de musulmans en France ou d’américains à Disneyland. Nous sommes en France, point barre.

  • christiane , 29 Juin 2014 à 14:59 @ 14 h 59 min

    ” La Manif pour tous ” a été récupérée par l’ UMP avec la complicité de L. de la Rochère, alors que Luc Chatel, ministre de Sarkozy avait introduit l’idéologie du genre dans les manuels scolaires; des élus UMP favorisent la construction de mosquées comme Jupé à Bordeaux et bien d’autres; quant à Eric Raoult, Jean – Marc Roubaud et Chantal Brunet, ils sont pro – islam. Parmi eux, tout comme au PS, nombre d’entre eux sont membres de la French American Foundation, du Bilderberg et même du Bohemian Club depuis Giscard. Ne me parlez pas de l’ UMP, ce sont de faux – jetons. Si les membres de la MPT vont à l’ UMP, c’est qu’ils n’ont rien compris, après 40 ans de trahison de leur part, il est affligeant de voir encore des Français se précipiter dans leurs rangs.

  • Mas Jean-Marie , 29 Juin 2014 à 15:14 @ 15 h 14 min

    Je crois que vous n’avez pas tout suivi. En 2013, nous avons assisté a une tentative de récupération, c’est Ludovine qui si est opposée. S’il est exact que bon nombre comptent aux rangs de l’UMP, pour la plupart, ils y étaient déjà. Nous avons aussi des FN et même des socialistes…. et vous savez quoi ? On a en rien a faire. Notre problématique va au delà des querelles de partis.
    Si le diable défendait la famille, il est possible que…..pas sur!
    Dans ces millions de gens qui ont manifestés ou ont montrés de la sympatrie, il y a toutes les pensées. C’est aussi ce qui fait notre force. Nous ne sommes dans aucun camp.
    A Paris, nous avons appelé a faire battre NKM, ceci pour montrer a l’UMP que nous n’étions pas a sa botte et que nous n’aimions pas les girouettes.
    Une partie d’entre nous a formé “sens commun”, au sein de l’UMP, pour apporter une voix différente et plus proche de nos idées, mais nous avons des amis qui ont fait de même dans d’autres partis.
    La Famille, les enfants, voila ce qui nous anime.
    Le reste n’est que polémique stérile.

Les commentaires sont fermés.