L’IFP dans Le Monde

Le Monde consacre ce vendredi 26 juillet un article à l’Institut de formation politique, que connaissent bien nos lecteurs (nos articles). Pertinemment intitulé “À l’école française des libéraux-conservateurs” et donnant la parole à Alexandre Pesey, co-fondateur et directeur, il n’est toutefois pas exempt de raccourcis et le journaliste Samuel Laurent ne peut pas s’empêcher de donner son avis, évidemment désapprobateur, qui sonne parfois même comme un avertissement ou une invitation à se repositionner : “très à droite”, “radical”, “thèses ultra-libérales”“intervenants parfois ‘limite’ », etc.

Articles liés

15Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Paule C , 26 juillet 2013 @ 22 h 00 min

    C’est Sciences-Po !

  • Eric Martin , 27 juillet 2013 @ 1 h 09 min

    Tout est dit !

  • Eric Martin , 27 juillet 2013 @ 1 h 11 min

    D’ailleurs, les chrétiens anti-liberté sont, au fond, les mêmes qui disent dans le “Notre Père” “ne nous soumet pas à la tentation” tandis que ceux favorables à la liberté disent “ne nous laissez pas succomber à la tentation”. Ce n’est pas pour rien que la plupart des libertariens chrétiens que je connais sont tradis…

  • fbastiat , 27 juillet 2013 @ 9 h 31 min

    C’est bien que le Monde parle de l’IFP (même à sa manière). Cela donne de la notoriété à une excellente institution. Il faut aider l’IFP.

  • Dōseikekkon , 27 juillet 2013 @ 13 h 54 min

    Mathieu : « si le Chrétien n’est pas confronté au Mal,
    comment gagne-t-il son salut ? »

    Ainsi, l’enfant qui meurt en naissant n’a-t-il pas droit au Paradis, et file-t-il direct en Enfer. CQFD

  • Goupille , 27 juillet 2013 @ 15 h 02 min

    Débilissime.

  • jean bombers , 27 juillet 2013 @ 16 h 44 min

    Cette ecole m’a l’air bien plus interessante que les IEPs marxistes finances par nos impots. Dans une vrai democratie ils recevraient des subvensions aussi.

Les commentaires sont clôturés.