L’Assemblée nationale rend inéligibles les Français condamnés pour délit d’opinion

L’Assemblée nationale rend inéligibles les Français condamnés pour délit d’opinion

En gros, si on est en désaccord avec le système, qu’on a exprimé ce désaccord donc qu’on a été condamné par le système, il est interdit de se présenter à des élections où l’on aurait eu de toutes façons tout le système contre soi afin de tenter de le changer ou de le renverser :

Autres articles

10 Commentaires

  • Boutté , 26 juillet 2017 @ 7 h 57 min

    Lutter contre la “liberté d’opinion”, c’est tout démocratique .
    A quelle opinion ai-je le droit de me rallier si non Charlie ?

  • angon78 , 26 juillet 2017 @ 8 h 22 min

    Cette dictature incontrôlable et imbécile qui ce met en place doucement risque de provoquer un terrible retour de flamme . Il est vrai qu’en France nous n’avons pas besoin d’ennemis extérieurs car nos “bienpensants” se chargent eux mêmes de détruire ce pays depuis de nombreuses années !…

  • jpr , 26 juillet 2017 @ 8 h 22 min

    Avec la mafia qui nous gouverne, on va bientôt regretter de ne pas vivre en Corée du Nord…

  • Aliénor , 26 juillet 2017 @ 10 h 26 min

    t’as voté macron , tu l’as dans le fion ………

  • Marcus , 26 juillet 2017 @ 12 h 59 min

    @ Aliénor,
    Je répète ça moi-même à pas mal de gens qui commencent à se plaindre.
    “Ah non, moi j’ai pas voté Macron” ! Pour qui tu as voté ? Marine Le Pen ?
    “Ah ben non, pas pour les fachos”, j’ai voté blanc (ou je n’ai pas voté).
    Alors je finis par leur dire “c’est comme si tu avais voté Macron” !
    Bien sur, ils ne comprennent pas, l’inculture et la bêtise gouvernent une grande partie de ce peuple…

  • J. Elsé , 26 juillet 2017 @ 17 h 06 min

    C’est pour leur éviter des “délits d’opinion” que le pouvoir s’est arrangé pour faire élire des députés qui n’ont aucune opinion ?

  • borphi , 26 juillet 2017 @ 17 h 20 min

    Il devient récurrent en république française d’instituer le délit d’opinion!
    C’est la démonstration , en l’occurrence, de la tyrannie mise en oeuvre de lobbies qui ne supportent pas la contradiction.
    En d’autres temps de la Vème république les lois de délit d’opinion
    étaient systématiquement rejetées par le Conseil constitutionnel.

Les commentaires sont fermés.