Squatter gratos au Vésinet, c’est facile !

C’est le message que la mairie du Vésinet, une riche commune de l’Ouest parisien pleine de somptueuses bâtisses vides, semble vouloir propager :

Au cœur du Vésinet, entre la gare du Pecq et la pelouse des fêtes les époux B. squattent en toute impunité.

Horde de chiens, vociférations, branchements sauvages sont quelques uns des à cotés de l’occupation illégale du pavillon sis avenue des courses. Un arrêté d’expulsion aurait été pris, mais il n’est pas exécuté. Les gens d’armes n’ayant point été mandés.

D’où l’exaspération croissante des riverains qui se demandent que fait la police ?

Selon les voisins la mairie temporise, donne du temps au temps. Justifiant que l’été n’est pas une période propice pour mettre les gens à la rue.

D’ici au 15 novembre les époux B peuvent encore convoquer le DAL, ou une quelconque association de défense du pitbull et autre rottweiller puis faire venir les télés.

Et on sera reparti pour une deuxième année !

Autres articles

4 Commentaires

  • Gisèle , 27 Août 2015 à 0:44 @ 0 h 44 min

    Un branchement sauvage , ça se débranche ou s’arrache , non ?? et une ligne électrique se coupe ..

  • duroc , 27 Août 2015 à 9:00 @ 9 h 00 min

    Et qui sont-ils ces époux B ? Ils ont bien un nom ? un visage ? C’est marrant, dès qu’il s’agit de squatteurs on n’ a jamais, mais alors jamais d’infos les concernant . Que des journalistes un tant soit peu courageux nous en disent davantage … et vous verrez que les époux B ne resteront pas bien longtemps au Vesinet . Enfin à leurs risques et périls …

  • cloette41 , 27 Août 2015 à 9:32 @ 9 h 32 min

    il doit y avoir d’autres couples de cette envergure si on cherche un peu…..!

  • mickeymaousse , 27 Août 2015 à 11:38 @ 11 h 38 min

    Les habitants savent pour (ou plutôt contre) qui voter …

Les commentaires sont fermés.