VIDÉO | Hervé Gourdel victime d’un guet-apens ?

Deux jours après la mort d’Hervé Gourdel, l’enquête se poursuit. Jeudi, cinq personnes ont été placées en garde à vue par l’armée algérienne. Selon notre correspondant à Alger, Khaled Drareni, qui cite des sources militaires, cette dernière estime qu’il est impossible qu’Hervé Gourdel soit venu dans le Djurdjura sans qu’il y ait complicité. L’un de ses accompagnateurs pourrait l’avoir piégé et l’avoir amené sciemment dans les montagnes de Kabylie :

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 27 septembre 2014 @ 12 h 28 min

    A moins que toute cette histoire ne soit qu’un scénario bien préparé pour formater ou préparer , ou manipuler l’opinion .
    Cet homme a été  » sacrifié  » . N’oublions pas que ceux ( ou celui ) qui tirent les ficelles sont des pervers narcissiques qui ne sont pas à une vie prêt , pourvu que ces crimes MARQUENT !

  • montecristo , 27 septembre 2014 @ 12 h 43 min

    Souvenez vous des Moines de Tibéhirine !
    La lumière n’a jamais été faite.
    Ne comptez pas sur le gouvernement algérien.
    Quant au gouvernement français … et Fabius … ils n’iront surement pas le chatouiller trop fort !

  • pas dupe , 27 septembre 2014 @ 12 h 50 min

    Simplement parce que la France par cet assassinat compte faire pression sur l’Algérie pour la faire participer à la chasse aux « terroristes » que elle-même et les pays arabo-euro-américains ont financé !
    Les taxes en dollars ne rentrent plus dans leurs caisses car ces « terroristes » qui ont subtilisé l’or noir, le vend notamment à la Turquie… Alors !
    Et puis cette chasse permet d’aller bombarder les puits en Syrie !

  • ISTINA , 27 septembre 2014 @ 14 h 26 min

    Je ne suis pas trés calé en ce qui concerne, prendre des
    mesures pour éviter que ceux qui partent faire le Djhad et
    à ce qui nous est expliqué, reviennent pour semer la terreur !

    Alors là, les interroger sur
    ce qu’ils sont allé faire au Moyen-Orient, tuer des mécréants ou enfiler des perles ?
    Puisque nous avons en actions Vigipirate pour , éviter des attentats
    commis par ceux qui sont allé là-bas pour apprendre à se sacrifier pour leur Dieu?
    Excusez notre naïveté, pourquoi les laisser revenir après les
    avoir laissé partir ?
    Cela semble un tantinet loufoque à la plupart des gens!

    La solution qui conviendrait à tous, les empêcher de revenir,
    ainsi pour les Djihadistes ils ne seraient plus des traitres,
    d’autant plus que les déposant à proximité des zones de
    combats ils pourraient en toute quiétude, selon le Saint Coran;
    se sacrifier et bénéficier des 72 vierges à recyclage perpétuel.
    Si nos élites qui savent mieux; y pensaient un tout petit peu
    elles feraient je le présume, un grand pas en avant !

  • marie france , 27 septembre 2014 @ 14 h 45 min

    pour revenir à ce malheureux décapité,il est parti là -bas parce qu’il n’y voyait aucun danger,pour lui comme les « grands naïfs qui pensent que tous les arabes sont gentils « on sait qu’en France pour ces « biens pensants de droite comme de gauche ,les Français sont racistes et voient le mal partout ,mais voilà ,hélas « ces racistes « n’ont pas toujours tord !et faire confiance en ce moment pour moi c’est niet !

  • claude34 , 27 septembre 2014 @ 19 h 14 min

    Bientôt,c’est en France qu’ils égorgeront.

  • Caractacusa , 28 septembre 2014 @ 4 h 56 min

    Pour l’Aïd-el-Kébir ou Aïd-el-Adha, ou encore Tabaski chez les négro-musulmans, assurément, en France et partout ailleurs où vivent des musulmans! Ce sera dans moins d’une semaine. Des millions de musulmans se transformeront, comme chaque année, en égorgeurs et dépeceurs, dans les maisons, les parcs publics, les salles de bains des HLM, les arrière-cours des restaurants, qui plus en a, plus en rajoute….
    Soit dit en passant, « Daesch » qui est censé servir de cache-sexe aux divers Fabius, Hollande et Obama pour ne pas avoir à prononcer les mots islam, islamique et islamisme, signifie exactement « égorgeur ». C’est ce qui s’appelle un retour à l’envoyeur. Pas d’amalgame? Si tout bon musulman mâle se doit d’être égorgeur, ne serait-ce qu’un jour par an! Cou de bélier, gorge humaine, une carotide est une carotide. Rien ne ressemble autant à une gorge tranchée qu’une autre gorge tranchée, fût-elle animale. Vous pigez? C’est pour cela que les nouveaux convertis à l’islam ont hâte d’exercer ce talent requis, dont on se dépêche de leur apprendre la technique. Faute d’humains à décapiter, ils s’entraînent sur les chats errants, les pigeons, etc…
    C’est une telle impatience qui les fait se jeter , par exemple, sur des collègues de bureau qui pendant des semaines avaient rejeté leurs manœuvres de prosélytisme. Comme avant-hier, en Oklahoma, cet employé noir, repris de justice ayant été islamisé en prison, et qui, licencié pour manquement grave dans l’exercice de ses fonctions, décapita une de ses collègues, en poignarda un de sexe masculin, avant que d’entreprendre un autre décollage de tête sur une seconde collègue. Il était donc venu travailler avec un coutelas sous son blouson. Le patron de l’entreprise de produits alimentaires qui avait eu la bonté de lui offrir un emploi, malgré ses antécédents, n’eut pas d’autre choix que de l’abattre de plusieurs balles de revolver.
    Hélas, ce salaud de Alexander Nolen, dont la page Facebook est bourrée de photos, vidéos et autres documents attestant de sa conversion et encensant les talibans, Boko Haram, le Hamas et autres jihadistes n’est pas encore mort. On le soigne au lieu de le laisser crever. Son nouveau nom musulman? Jakeem Ysrael, dont la transcription bizarre trahit son illettrisme. En résumé, il veut dire qu’il hait Israël et les juifs, ainsi que le Coran le lui ordonne.
    Donc, l’islam, cette fausse religion mais véritable secte politique essentiellement anti-juive et négrophobe (même si des millions de noirs y adhèrent par ignorance, atavisme esclavagiste, lâcheté ou bêtise) ordonne que les sacrifices rituels qui, dans toutes les vraies religions sont réservés à des « sacrificateurs » choisis par la communauté pour être pratiqués en des endroits appropriés, loin du regard des enfants et autres personnes psychologiquement faibles, soient perpétrés au grand jour, en public, sans précaution aucune. Même dans les synagogues, il y a des lieux réservés pour la « shoah » ou holocauste. Alors, n’oubliez pas, pour le prochain « Aïd » de souhaiter, sans amalgame, bonne décapitation aux musulmans de votre entourage! Et cessez de fréquenter les restaurants à couscous! C’est là qu’ils vous repèrent, et fichent, à travers les données inscrites sur vos chèques et cartes bancaires.

Les commentaires sont clôturés.