VIDÉO | Hervé Gourdel victime d’un guet-apens ?

Deux jours après la mort d’Hervé Gourdel, l’enquête se poursuit. Jeudi, cinq personnes ont été placées en garde à vue par l’armée algérienne. Selon notre correspondant à Alger, Khaled Drareni, qui cite des sources militaires, cette dernière estime qu’il est impossible qu’Hervé Gourdel soit venu dans le Djurdjura sans qu’il y ait complicité. L’un de ses accompagnateurs pourrait l’avoir piégé et l’avoir amené sciemment dans les montagnes de Kabylie :

Articles liés

16Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • henri4 , 30 septembre 2014 @ 20 h 12 min

    Personnellement,à la place de Hervé Gourdel,je ne me serait jamais rendu en Algérie
    car le contexte lié à la montée de l’islamisme dans tout le moyen orient m’aurait fait réfléchir
    avant de partir.Bien sûr HG ne méritait pas celà.Dans ces pays,on ne peut faire confiance en
    personne.La haine parfois cachée peut nous être fatale !A t’il été naïf pour se faire avoir ?

Les commentaires sont clôturés.