Alain Soral condamné à payer 134 400 euros à la LICRA pour avoir édité un livre de Léon Bloy

Alain Soral condamné à payer 134 400 euros à la LICRA pour avoir édité un livre de Léon Bloy

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 26 septembre 2020 @ 18 h 16 min

    Une petite précision.

    « Le salut par les juifs  » a été édité par le Mercure de France.

    C’est une juive, qui a été ma prof de philo pendant deux ans qui m’a fait connaitre Léon Bloy,

    C’était une rescapée des camps de la mort. Elle a été sauvée de la folie par Jacques Maritain qui avait épousé une juive, Raïssa Maritain. Ce couple a été converti au catholicisme par Léon Bloy.

    A noter que Jacques Maritain fut le seul laïc à participer au Concile Vatican II.

    Léon Bloy est un philosémite alors que Drumont est un antisémite.

    «Le salut par les Juifs » commence ainsi:

    « « Salus ex Judæis est ». Le Salut vient des Juifs !

    J’ai perdu quelques heures précieuses de ma vie à lire, comme tant d’autres infortunés, les élucubrations anti-juives de M. Drumont, et je ne me souviens pas qu’il ait cité cette parole simple et formidable de Notre Seigneur Jésus-Christ, rapportée par saint Jean au chapitre quatrième de son Évangile.

    Si ce journaliste copieux daigna jamais s’enquérir des Textes sacrés et s’il est en mesure de démontrer, pour ma confusion, que ce précepte considérable est mentionné dans tel ou tel des volumineux pamphlets dont il assomme régulièrement les peuples chrétiens, — il faut dire alors que cet hommage au Livre saint est si merveilleusement aphone, pénombral, rapide et discret qu’il est presque impossible de l’apercevoir et tout à fait impossible d’en être frappé.

    C’est quelque chose pourtant, ce témoignage du Fils de Dieu ! »

  • Droal , 26 septembre 2020 @ 18 h 23 min

    D’autre part, l’ouvrage est consultable à l’adresse suivante:

    https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Salut_par_les_Juifs/Texte_entier

  • Melisenda , 27 septembre 2020 @ 18 h 01 min

    Soral n’est pas ma tasse de thé. Mais cette condamnation est inique ; qu’attend la Licra pour ester en justice à l’encontre du ręéditeur en France de Mein Kampf ainsi que les librairies qui le diffusent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *