Joey Starr au Val-de-Grâce

Tribune libre de Gabrielle Cluzel*

Le chanteur de rap et acteur Joey Starr vient d’entrer à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce à la suite d’un malaise lié semble-t-il à une consommation excessive d’alcool et/ou de drogue.

Allez Joey, on rigole un peu ? On montre à ton médecin, au personnel qui t’a pris en charge, à tous les pauvres bidasses qui ont dû se pousser pour que tu rentres en urgence dans le quartier VIP,  la jolie petite chanson que tu leur a dédiée après ton service militaire, (« dix-neuf mois d’enfer », as-tu dit), et toutes les gentilles choses que tu penses d’eux ? Par exemple, par « les couilles dans le béret ? » tu voulais dire quoi exactement, je ne vois pas trop l’image ? Note que « pédés de militaires », c’était peut-être un compliment, de nos jours on ne sait plus.

Mais enfin, ça PEUT  les mettre en forme.

Sans rancune Joey, quand la santé est en jeu… On ne voudrait pas quand même que t’ailles te faire soigner comme le prolo moyen à l’hôpital Lariboisière ?

Quelle gratitude devrais-je avoir pour la France ?
moi Joey Starr qu’on considère comme un barbare
donc j’encule tous ces moutons de fonctionnaires
tous ces pédés de militaires
qui pendant oui presque plus d’une année
m’ont séquestré, malmené
sous prétexte de faire de moi
un homme, un vrai
avec les couilles dans le béret,
avec le cerveau dans le paletot
et à la place du cœur
une saloperie de drapeau.
Quelle gratitude devrais-je avoir pour la France ?
me demandant ma vie
en cas de conflit
alors qu’aucunement je ne partage
leurs idéologies
qui ont fait de moi
qu’un jeune aigri paranoïaque
donc pour tous ces désirs
inassouvis pour chacun d’eux
pas un bras assez ingrat
je ne donnerais
pas une goutte de mon sang
ne sera versée pour rejoindre leurs rangs
car au-dessus de leurs lois
j’ai bâti mon toit
a mon crew 93 NICK TA MERE
j’ai donné ma foi
fraternité dans laquelle
tout le monde est roi
fraternité dans laquelle
les business illicites
sont habituels et nécessaires
car nos lois de survie
ne sont pas les mêmes
et perpétuel est l’appui
que nous apporte la flicaille
dans notre haine

 

(Refrain:)
Quelle gratitude devrais-je avoir pour la France ?
encore moi, Joey Starr,
révolté, renégat de cette enculerie
qu’on appelle le système
pour lequel je n’ai aucune gratitude
et pourtant de temps en temps
je retourne dans leur troupeau
mais fonctionnaires et prolétaire
me ramènent vite fait sur terre
voilà pourquoi NICK TA MERE
voilà pourquoi cette pluie de mots
adressée à ma nation e veut forte
car je n’oublie pas tous ces gens
qui un jour ont pu fermer leur porte
jugeant mes capacités
sur ma couleur et mon ethnie
voilà pourquoi mon entourage
vit dans l’ennui et a choisi le mépris

Paroles de « Quelle gratitude ? » (Joey Star)

*Gabrielle Cluzel est journaliste à Monde et Vie et anime un blog.

Articles liés

62Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • iskwat , 27 octobre 2012 @ 0 h 05 min

    pourquoi il est la ou il est la en ce moment la vie est plus dur pour certain que pour d autre je suis sur que tous le monde peut comprendre ca non?le systéme est un modéle pour tous sauf pour joey starr parcequ il est malade un peu bande d enculé vous me degouté

  • Gérard , 27 octobre 2012 @ 5 h 14 min

    ISKWAT … fais nous plaisir et vas jouer avec les intellos de chez toi ! Ce site n’est pas pour toi !

  • Claude , 27 octobre 2012 @ 9 h 53 min

    Je dis comme la majorité des coms, il peut crever, je m’en fout car c’est un (pôvre) mec qui a chié et chie encore sur notre France et ses militaires, mais là il est bien content de trouver un hopital militaire pour le soigner !!. Raclure.

  • marie-france , 27 octobre 2012 @ 10 h 37 min

    vous pourriez resté poli!ce site n’est pas pour vous puisque vous défendez l’indéfendable alors je vous retourne le compliment N. T. M

  • tirebouchon , 27 octobre 2012 @ 11 h 08 min

    Une occasion de piquer cette racaille, on achève bien les cheveaux. ! Ne pas jeter la seringue elle servira pour les salles de shoot

    Le suplice du Pal lui irait comme un gant.

  • tirebouchon , 27 octobre 2012 @ 11 h 14 min

    pas Djack Langue de velours tout de même pas celui qui fut clairement accusé de pédophilie et qui déclarait le 31 janvier 1991 à Gay Pied :

    “La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages.

  • iskwat , 27 octobre 2012 @ 12 h 09 min

    les trucs facile sur les gens pas en formes,c est vous les racailles de l humanité…vous etes des enfonceurs de portes ouvertes….des gens qui ne percoivent que d une maniére les choses,la plus béte.je suis etonné que des gens comme vous existe encore vraiment etonnant d étre aussi aveuglé par sa propre haine et trouver un mannequin sur lequel se defoullé…

Les commentaires sont clôturés.