Seulement 6 députés UMP ont voté contre la prise en charge à 100% de l’avortement par l’État

L’avortement sera désormais pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie (donc avec nos cotisations sociales à tous, la CSG que nous devons tous payer, la taxe sur les alcools et le tabac lorsque nous en consommons), et les contraceptifs seront gratuits pour jeunes filles de 15 à 18 ans à partir de 2013. Ainsi en ont décidé les députés vendredi, dans le cadre de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013. Coût de ces nouvelles prises en charge ? 16,73 millions d’euros par an.

L’amendement de Dominique Tian, un membre du collectif parlementaire de la Droite populaire qui déplore “l’échec de la contraception en France”, de supprimer le remboursement de l’avortement à 100% du dispositif a été rejeté par 90 voix contre 6. Moi qui croyais que nous avions 577 députés… Voici les noms des six courageux présents, tous UMP, qui ont dit “non” : Patrick Hetzel, Marc Laffineur, Alain Marsaud, Jean-Luc Moudenc, Michel Terrot et Dominique Tian. Le reste des élus de droite pas encore en week end a lamentablement voté pour ce financement alors que, même en étant pour l’avortement, ils devraient être hostiles à ce que l’État le prenne en charge.

Autres articles

27 Commentaires

  • c , 26 Oct 2012 à 19:00 @ 19 h 00 min

    Blanc bonnet et bonnet blanc: une preuve de plus

  • Olizefly , 26 Oct 2012 à 20:12 @ 20 h 12 min

    C’est lamentable. Non seulement une majorité de députés sont absents au moment où il faut voter sur une décision aussi importante, mais la majorité de ceux sont qui sont présents piétinent encore plus le droit à la vie de chaque être humain. J’ai longtemps voté UMP (mais déjà pas au premier tour des dernières élections), mais on ne m’y reprendra plus. D’autant plus que cela fait suite à la lettre écrite par l’UMP au groupe populaire au PE qui critiquait une plateforme politique jugée trop pro-vie (lu sur Nouvelles de France).

  • Marc Desliens , 26 Oct 2012 à 22:14 @ 22 h 14 min

    Une preuve de plus de la réalité de cette UMPS dénoncée par Marine le Pen !

  • Gérard , 27 Oct 2012 à 5:41 @ 5 h 41 min

    Preuve qu’à chaque décision les députés sont toujours prêts à dépenser l’argent des français et à creuser le déficit. A quand cette Révolution qui les balayera ?

  • Mizette , 27 Oct 2012 à 7:18 @ 7 h 18 min

    L’UMP a vécu, il est grand temps que les français trouvent et choisissent une droite digne de les représenter !
    Pas des gens qui votent avec la gauche.

  • FERRER jacky , 27 Oct 2012 à 8:33 @ 8 h 33 min

    Voilà bien l’ambiguïté permanente de l’UMP qui ne cesse de répéter qu’elle est un parti de droite. Mr J.F COPE dont je saluais la bonne prestation télévisée il y a 48 h, fait-il parti des 99 députés ayant rejeté l’amendement? et s’il n’était pas là,c’est que le sujet ne le préoccupait pas autant que nous aurions pu le penser.Nos députés ,je veux dire de droite ou ceux qui s’en prétendent,sont d’une droite à géométrie variable! on ne vole plus,on fait du cerf-volant! Voilà pourquoi la” sinistre gauche” a de biens belles années devant Elle a se pavaner dans les palais dorés de la République

  • LECONTE , 27 Oct 2012 à 8:51 @ 8 h 51 min

    C’est vraiment affligeant ! Tout problème de santé qui dépend de la responsabilté de la personne ,donc l’avortement (sauf cas de viol) ne devrait pas être pris en charge par la Sécurité Sociale mais couvert par une assurance personnelle.

Les commentaires sont fermés.