Prières de rue à Clichy : victoire à la Pyrrhus de la mairie ?

Prières de rue à Clichy : victoire à la Pyrrhus de la mairie ?

Le conflit entre l’association musulmane UAMC et la mairie de Clichy-la-Garenne semble se diriger vers son épilogue. Après plusieurs mois de prières organisées chaque vendredi dans la rue pour dénoncer la fermeture d’un lieu de culte, le gouvernement a tranché : ces prières sont désormais interdites. Mais rien n’est réglé pour autant :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Jean NOGUES , 27 novembre 2017 @ 8 h 54 min

    Avec des victoires comme celle-là, on n’a pas besoin de défaites ! du foutage de gueule intégral ! couards ! hypocrites ! arrivistes ! gamellards ! couché ! à ce train-là, vous prendrez dans moins de dix ans la même posture de la laveuse de plancher que les autres et vous direz merci après avoir payé votre taxe de converti depuis moins de cinq ans !

  • Parole , 27 novembre 2017 @ 13 h 39 min

    On ne devrait même pas leur donner la parole avec ce qui s’est passé en France avec le djihadisme ….. ça sort de chez eux pas des églises ni des synagogues. Ras le bol de islam de France …. j’y crois pas car j’ai jamais vue un faux dieu apporter la paix , c’est un infâme mensonge .

Les commentaires sont clôturés.